21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

CDM 2022 : Les lions indomptables dans la tourmente

Les lions indomptables du Cameroun ont boucler mardi leur tournée asiatique pour un bilan plutôt décevant. En deux matchs livrés, les poulains de Rigobert Song se sont inclinés deux fois face à l’Ouzbékistan (2-0) et la Corée du Sud (1 – 0). De quoi faire jaser la communauté sportive du Cameroun à quelques mois du coup d’envoi de la Coupe du monde.

Deux matchs difficiles pour les lions indomptables du Cameroun n’ont véritablement pas séduit lors de cette période FIFA. 

En deux matchs, les lions ont encore accentué les doutes sur le niveau de leur équipe. Si face à l’Ouzbékistan, les lions ont pris la tasse, incapable de réagir, de se procurer des occasions, face à une équipe coréenne encore plus joueuses les failles de notre équipe se sont encore beaucoup plus accentué avec des joueurs en deçà de leur niveau ou alors leur véritable niveau qui n’est pas à la hauteur du niveau mondial et d’une équipe comme celle des lions indomptables. Le retour en sélection des cacique comme Nicolas Nkoulou dans une défense orpheline de Ngadeu n’aura donné aucune satisfaction, s’appesantir sur le seul cas de Nkoulou en manque de temps de jeu, serait caché les erreurs de Castelletto ou encore d’Ebossé dans une défense à trois. Si les latéraux modernes sont des milieux de couloir qui participent activement aux jeux offensifs cela a fait défaut à nos joueurs dans un système à trois défenseurs avec deux pistons sur les côtés à savoir Fai et Nohou Tollo auteur de match très décevant, ce dernier n’aura adressé aucun centre à se demander si son rôle était exclusivement défensif.

Au milieu de terrain le chantier semble vaste et un véritable casse-tête pour le sélectionneur qui devra composer avec des anciens qui ne donne plus satisfaction à l’image d’un George Mandjeck qui n’a été que l’ombre de celui qu’il était, Martin Hongla fort pour couper les actions de jeu de l’adversaire, mais n’apporte aucune solution dans le jeu offensif.

En attaque, orpheline de Toko et Choupo, Song à fait confiance à Ngamaleu, véritable soldat, généreux dans l’effort, mais insuffisant pour un niveau élevé. Il aura perdu de sa vista et a plus défendu qu’apporte des pistes de solution. Aboubakar, meilleur buteur de la dernière CAN, peine à trouver le chemin des filets. Esseulé en attaque, il ne reçoit presque pas de ballon et paraît fatigué pour ce niveau de compétition.

Motif d’espoir

Cette tournée aura tout de même le mérite d’avoir permis à certains joueurs de tirer leur épingle du jeu et de prouver aux yeux du sélectionneur qu’il mérite une place dans sa liste finale. À ce titre, il est légitime de citer le nom de Bryan Mbeumo, qui a été l’un des meilleurs lions de cette tournée. Efficace sur sa ligne, il aura été le camerounais qui a porté le plus de danger. Incompris par ses coéquipiers, le nouveau lions aura donné des motifs d’espoir pour le mondial. On peut citer Olivier Ntcham, qui dans l’entre jeu aura été un pilier. Par sa technique et sa vision du jeu, il est sur la bonne voie pour gagner le cœur des Camerounais.

À quelques mois du coup d’envoi de la coupe du monde, les interrogations s’intensifient et les inquiétudes grandissent au sujet de cette sélection qui prétend gagner le titre. 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes