21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Xénophobie en Tunisie : 75 camerounais sur le chemin retour

Ils ont décidé de regagner volontairement leur pays natal après des semaines de souffrance et de maltraitance suite aux propos racistes prononcés par le président tunisien Kais Saeid et demandant le retour des ‘’ noirs ‘’ dans leurs pays d’origine.

 

Certains diront: ‘’ mieux vaut tard que jamais ‘’, mais s’il avait réellement été une situation de guerre, ces camerounais vivant en Tunisie auraient tous péri. Le gouvernement camerounais ne s’accommode visiblement pas aux situations d’urgence mettant en jeu la vie de ses compatriotes.

Il aura fallu plus d’un mois après le début des violences contre les migrants noirs en Tunisie, pour que les ressortissants camerounais établis dans ce pays, en situation irrégulière ou non, jeunes, moins jeunes, adultes, étudiants et clandestins bénéficient enfin de l’aide, mieux de l’assistance des autorités camerounaises. En effet, c’est ce 06 Avril 2023 que le premier (si ce n’est le seul) avion affrété par le gouvernement de la République et ‘’ sous hautes instructions du Chef de l’Etat ‘’ ayant à son bord des camerounais qui ont fait le choix volontaire de rentrer au pays, va atterrir à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen.

Sur un total de 181 camerounais recensés et en difficulté en Tunisie suite aux violences migratoires, 75 ont donc décidé de rentrer au pays. Selon les informations dignes de foi, une fois atterris, ces camerounais pour qui l’aventure a tourné court, seront pris en charge ‘’ pour un temps ‘’ par le ministère des relations extérieures et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) avant leur réinsertion dans la vie sociale.

La Côte d’Ivoire avait pour sa part annoncé le mercredi 1er mars le rapatriement de 500 Ivoiriens résidant en Tunisie. L’annonce a été faite à l’issue du Conseil des ministres par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly. « Le Conseil a été informé de la situation en Tunisie, où nos compatriotes vivent des moments particulièrement difficiles. […] Aujourd’hui, nous avons un effectif de 725 ivoiriens identifiés. Parmi eux, nous avons 500 volontaires pour le retour », a-t-il précisé. Au total, les ivoiriens seraient jusqu’à 7 000 dans le pays, selon l’Institut national des statistiques tunisien. En plus, le gouvernement ivoirien avait alloué à ces 500 ressortissants un pécule à leur arrivée à Abidjan afin de « faciliter leur réintégration ». Le montant total de cette opération est estimé à 1 milliard de francs CFA.

Si le gouvernement camerounais n’a fait preuve ni de promptitude, encore moins de communication claire sur la situation des camerounais vivant en Tunisie, l’on ne sait pas non plus le montant qui a été débloqué pour cette opération, ni combien chaque camerounais de retour bénéficiera pour reprendre un tant soit peu les activités. Ce que l’on sait par contre c’est ceux des camerounais qui avaient été chassés de la Guinée Equatoriale pour situation irrégulière, avaient reçu chacun 50 000F CFA. Allez donc comprendre !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes