25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Jean-Marc Berthon au Cameroun: Yaoundé dit ” NON ” aux débats sur l’homosexualité en terre camerounaise.

Il n’a pas fallu 24h après l’annonce à travers les réseaux sociaux de l’arrivée prochaine de l’ambassadeur français chargé des droits des personnes LGBT+ en terre Camerounaise pour que le gouvernement affiche clairement sa position.

Dans une correspondance adressée à son homologue de l’administration territoriale, le ministre des relations extérieures Le Jeune Mbella Mbella affirme avoir été saisi par l’ambassadeur de France au Cameroun de l’arrivée très prochaine sur le territoire de l’ambassadeur français pour les droits des personnes LGBT+, une visite au programme bien détaillé et prévue du mardi 27 juin au Samedi 1er Juillet 2023.

S.E LeJeune Mbella Mbella, Ministre des Relations Extérieures

Au regard des activités qui entoureraient cette visite, le patron de la diplomatie camerounaise fait savoir qu’une note verbale a été adressée au diplomate français installé à Yaoundé l’informant de la non approbation par le gouvernement de cette visite de Monsieur Jean Marc Berthon en terre camerounaise. Le ministre Mbella Mbella rappelle la position du gouvernement camerounais sur les définitions du genre, de l’identité et de l’orientation sexuelle au Cameroun. Cette position est claire, sans débat et sans ambiguïté : ” Il n’est pas possible de parler de personnes LGBT+ au Cameroun. Le fait est ainsi qualifié de crime de droit commun au Cameroun.”

Une position claire et tranchée qui conforte les dispositions du code pénal du Cameroun sur la question.
Au delà des applaudissements et du soutien de tout un peuple qui salue cette franchise et cette fermeté très peu souvent observées de la part du gouvernement de Yaoundé envers la France coloniale, il faut surtout saluer la mobilisation et les dénonciations qui ont suivi l’annonce de l’arrivée au Cameroun, de ce défenseur des homosexuels et assimilés français. Les réseaux ont parlé, les hommes politiques ont pris position et le gouvernement n’avait certainement pas d’autres choix sur un sujet aussi sensible que certaines intellectuelles et femmes politiques à l’instar du Professeur Alice Delphine TANG considèrent comme de la ” sorcellerie ” pas moins.

Jean-Marc Berthon, Ambassadeur français pour les Droits des Personnes LGBT+

Il est dès lors demandé au gouvernement de faire montre de la même spontanéité et fermeté dans d’autres sujets aussi sensibles que d’intérêt commun. Dieu seul sait combien ils sont nombreux ces sujets qui méritent une attention et une réponse rapide du gouvernement pour décrisper la vie sociale et offrir aux Camerounais de meilleures conditions de vie.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes