21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Sécurité routière : La première promotion des Experts du ministère des transport sur le marché.

C’est au total 78 jeunes qui ont reçu ce 20 Septembre 2023 des mains des autorités présentes leurs parchemins. Pendant des mois, ces jeunes diplômés ont été moulés aux standards internationaux à l’Institut Sous- régional de la Sécurité routière et de Recherches (ISSERR).

Les routes camerounaises sont accidentogènes du fait entre autre de leur mauvais état mais aussi et surtout de l’incivisme des usagers. selon les statistiques issues du Bulletin d’Analyses des Accidents de la circulation (BAAC) publié par Monsieur Ngoumbe Zacharie, ancien Sous-directeur de la prévention et de la sécurité routière au ministère des transports, les défaillances humaines sont évaluées à 70 % des causes des accidents routiers; les défaillances liées aux véhicules à 20 %; le mauvais état des routes à 10 %. Selon le même responsable, le Cameroun enregistre entre 3 000 et 5 000 cas d’accidents par an pour un taux de décès compris entre 700 et 1200 morts et 5000 à 6000 blessés par an.

La tâche s’annonce donc immense pour ces jeunes experts en sécurité routière qui devront trouver des stratégies pour réduire à leur plus simple expression, les accidents sur nos routes. Cette initiative s’inscrit dans le vaste programme dédié au renforcement des capacités des intervenants dans la politique nationale de sécurité routière et découle des recommandations du programme “Road safety performance Review” du système des Nations Unies.
Le Ministre des transports, au delà du désir exprimé au Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA) pour une insertion professionnelle de ces experts, il les a invités à une autonomie professionnelle avec création des entreprises ou des cabinets d’expertise.

Outre ces récipiendaires, 6 autres ont reçu des mains du MINT des prix spéciaux pour leur engagement et dévouement dans le domaine de la sécurité routière au Cameroun. Il s’agit de Peter NGWA TANIFORM, Responsable du bureau de la Banque Mondiale à Nairobi, de Zacharie NGOUMBE, ancien point focal de la décennie d’actions pour la sécurité routière, Colonel Henri TCHINDA, ancien point focal de la Gendarmerie nationale pour la sécurité routière, Justine MFANGAM, consultante en Sécurité routière à l’Union Européenne et Martial MISSIMIKIM, président exécutif de l’association SECUROUTE.

Et c’est en guise de remerciement et d’honneur pour cette formation de qualité que le MINT leur a permis de bénéficier, que la première promotion de ces Experts a été baptisée ” promotion Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE”.

Les résultats sont désormais attendus !!!

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes