22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Éducation : 102 milliards de Francs CFA pour les enseignants en 2024.

L’annonce a été faite par le président de la République Paul Biya lors de son adresse à la nation le 31 Décembre dernier.

C’est certainement l’une des bonnes nouvelles faites par le président Paul Biya le 31 Décembre dernier. Le Chef de l’Etat a annoncé l’inscription dans le budget 2024 du Cameroun de la somme de 104 milliards de Francs CFA pour répondre aux doléances formulées par les enseignants regroupés au sein des mouvements ” On a Trop Supporté ” ( OTS) et ” On a Trop Attendu ” (OTA): << En dehors des nombreuses mesures de divers ordres qui ont été prises par les administrations concernées, plus de 72 milliards de francs CFA ont été débloqués en 2023 pour prendre en charge les dépenses y afférentes.
Une provision complémentaire de 102 milliards de Francs CFA a également été constituée dans le budget de l’État au titre de l’exercice 2024, afin d’apurer les dépenses résiduelles >>. Déclare Paul Biya.

                                 S.E Paul BIYA

Avec cette annonce, le président de la République juge inadmissible que l’éducation des jeunes camerounais continue d’être prise en otage par certains enseignants. << Il sera dès lors difficilement admissible que l’éducation de nos enfants continue d’être prise en otage par une frange d’enseignements dont les motivations réelles semblent s’écarter des objectifs affichés.
Je voudrais être clair à cet égard. Autant que je suis soucieux de voir les enseignants bénéficier des conditions appropriées pour l’exercice de leur noble métier, autant je suis intransigeant pour le respect du droit à l’éducation de notre jeunesse. Des mesures fermes vont à cet égard être prises pour veiller à ce que nos enfants ne se retrouvent pas victimes d’une éducation au rabais >> martèle Paul Biya.

Si le Président de la République se montre intransigeant voire menaçant sur ce sujet, il n’exclut pas cependant la poursuite du dialogue pour une sortie de crise : << Un dialogue constructif se poursuivra par ailleurs avec les syndicats reconnus pour progresser sereinement vers la prise en compte des aspirations et des préoccupations des enseignants >>.

Lancé en février 2022 par une frange d’enseignants qui revendiquent l’amélioration de leurs conditions de travail, le payement de plusieurs années d’arriérés de salaires, l’intégration rapide dans la fonction publique et le payement de diverses primes, le Mouvement OTS semble s’inscrire dans la durée et paralyse l’éducation des enfants à travers des opérations dites ” craie morte “ étendues sur plusieurs jours.
Que valent à la fois les promesses et les menaces présidentielles ? L’année scolaire n’est qu’au début de sa deuxième étape. La suite nous en dira davantage.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes