20.3 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Fecafoot : La démission de Samuel Eto’o rejetée par le comex.

C’était au cours de la réunion du comité exécutif de ladite fédération tenue ce 5 février 2024 à Yaoundé.

C’est incontestablement un geste et un acte de grandeur, d’humilité et d’amour pour son pays et pour le football en particulier que le quintuple ballon d’or africain, président de la fédération camerounaise de football vient de poser. Lors de la réunion portant sur le bilan de la participation de la sélection nationale fanion messieurs à la Coupe d’Afrique des Nations totalEnergies Côte d’Ivoire 2023, c’est à la surprise générale que le goaleador camerounais a présenté au comité exécutif de la Fecafoot sa démission.

Le Comité exécutif de la Fécafoot

Conscient de l’échec de la participation à la 34ème Coupe d’Afrique des Nations dont il endosse entièrement la responsabilité, Samuel Eto’o Fils, soucieux de voir le football camerounais toujours plus haut, ennemi de l’échec lui qui a trôné sur le football mondial, a estimé qu’il était de bon ton pour lui de rendre le tablier afin de permettre à un autre camerounais de continuer l’œuvre.
Face à cette surprise inexplicable selon eux, les membres du comité exécutif ont rejeté à l’unanimité cette démission du grand 9 tout en lui réitérant leur soutien sans bornes dans sa délicate et exaltante mission de relèvement du football camerounais de la base jusqu’au sommet tel qu’il l’avait prévu dans son projet plébiscité lors de l’Assemblée générale de 2021.

Cameroon’s defender #4 Christopher Wooh celebrates scoring his team’s third goal during the Africa Cup of Nations (CAN) 2024 group C football match between Gambia and Cameroon at Stade de la Paix in Bouake on January 23, 2024. (Photo by KENZO TRIBOUILLARD / AFP) (Photo by KENZO TRIBOUILLARD/AFP via Getty Images)

Jamais dans l’histoire du football camerounais aucun président de la fédération camerounaise de football n’avais déposé sa démission. Une preuve du patriotisme légendaire de la personnalité la plus aimée par les camerounais.

Depuis son arrivée à la tête de la fédération camerounaise de football en décembre 2021, Samuel Eto’o Fils n’a ménagé aucun effort pour faire du football camerounais un modèle à suivre de la base au sommet. Même si les résultats ne suivent pas encore ( chose normale au regard non seulement de la complexité de la tâche mais aussi des mentalités déjà bornées) l’on ne peut ( sauf si on refuse de le reconnaître) saluer les efforts et la vision implémentée par Samuel Eto’o au sein du football camerounais. Financement des clubs, organisation dans les délais des différents championnats, création du trophée des champions, organisation du ballon d’or camerounais, promotion du football jeune et des filles, salaires des joueurs, professionnalisation des clubs, participation au mondial au Qatar, participation à la Can 2023, demi finaliste et 3è à la Can 2021 etc…

Samuel Eto’o lors de son élection à la tête de la Fécafoot en                                       décembre 2021

On dira ce qu’on veut mais Samuel Eto’o a une vision claire et tracée pour le football camerounais. Il n’est pas là pour s’enrichir…
Laissez le travailler…il fait avancer les choses

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes