20.3 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Religion : La 67ème Assemblée Générale de l’EPC renvoyée une fois de plus

C’est à travers une note signée par le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 1er que l’on a appris ce 22 février 2024 l’annulation par l’autorité administrative des travaux de la 67ème Assemblée Générale de l’EPC, au grand désarroi des fidèles et des délégués.

C’est un dispositif sécuritaire constitué de la police anti émeutes, du groupe spécial d’intervention rapide (Esir), du Groupement spécial d’opérations (GSO) avec pas moins de 50 policiers disposés sur toutes les voies possibles menant à la paroisse Epc Adna au quartier Elig-Essono rue Ceper, qui accueille les délégués de la 67ème Assemblée générale de l’Eglise presbytérienne camerounaise prévue se tenir du 22 au 25 février courant. Seulement il moins de 24heures, la tenue de cette assemblée générale a été suspendue par l’autorité administrative. Une information que n’avaient certains délégués, la majorité qui découvre par le dispositif sécuritaire et par la bouche même des policiers en faction. << Nous nous venons du consistoire Mbam, de la paroisse Messansan et c’est ici qu’on vient découvrir que l’AG est suspendue >>, se désolent deux délégués. Plus loin devant les locaux du journal le jour, des femmes assises à même le sol, leurs bagages devant elles se lamentent : << Nous venons de Makak, on savait que l’assemblée générale débute aujourd’hui nous sommes venues avec tous ces bagages. Qu’allons faire maintenant ? >>. Même les pasteurs n’ont pas accès au site et sont obligés de rebrousser chemin. Cette situation qui n’honore pas l’Eglise de Dieu trahit le profond malaise connait l’église presbytérienne camerounaise depuis quelques temps.

Depuis la suspension des travaux de la 67ème Assemblée Générale de l’EPC à Makak par  le préfet du Nyong et Kelle le 12 Janvier dernier, c’est une véritable guerre de mots et de communiqués qui articule le fonctionnement de cette église. Entre report, suspension et annulation, les fidèles et les délégués de la 67ème Assemblée Générale de l’EPC sont divisés (et c’est peu de le dire) entre d’une part le camp du secrétaire général, le révérend pasteur ABESSOLO ZE Célestin qui aurait été suspendu et qui n’accepterait cette suspension car informe aux textes qui régissent l’EPC et d’autre part le camp du Modérateur de la 67ème AG de l’EPC le révérend TONYE Pierre Loti qui se présenterait comme un légaliste. Le torchon brule entre les deux camps mieux entre les deux hommes de Dieu pour qui même la Bible ne semble pas unir.

Le 15 février dernier, l’on avait cru entrevoir une sortie de crise à la suite d’un communiqué conjoint signé par les deux personnalités. L’on apprenait que ‘’ suite à la réunion tenue ce 15 février 2024 sous la houlette de Monsieur le ministre de l’administration territoriale, les travaux de la 67ème Assemblée Générale de l’EPC reprennent du 22 au 25 février 2024 à la paroisse ADNA ‘’. Des signes d’apaisement avait-on pensé et pourtant. L’on apprend que le communiqué ne disait pas tout et que la reprise des travaux de l’AG était conditionnée par le respect et le règlement de tous les litiges entre les différents camps. Jusqu’à hier encore, ces préalables n’étaient pas remplis et le ministre s’est vu dans l’obligation de suspendre la tenue des travaux.

Selon les murmures et les commentaires recueillis sur les lieux, la gestion du patrimoine de l’EPC, le népotisme et certaines cohabitations peu chrétiennes seraient la pomme de discorde entre les différents dirigeants de l’EPC. Quel gâchis !!!

Au moment où nous quittions les lieux, les délégués venus d’horizons divers étaient las d’attendre et se dispersaient. L’on va apprendre qu’une réunion serait en cours à la paroisse Marie Gocker entre les dirigeants de l’EPC pour une sortie de crise. Vivement que l’EPC retrouve le bon chemin, loin de toutes considérations partisanes.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes