22.8 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Digital : Le groupe Meta prône l’alphabétisation numérique au Cameroun

Meta, la firme américaine propriétaire du réseau social Facebook, vient de lancer au Cameroun le programme d’alphabétisation numérique baptisée « My Digital World ».

La cérémonie officielle de lancement du programme d’alphabétisation numérique baptisée « My Digital World » par la firme américaine Métal à Yaoundé s’est tenu le 22 juin 2022 avec le partenariat de GIDICom, Digital Access et Positive Youths Africa.

Objectif du programme

Grâce au programme « My Digital world », Meta ambitionne former près de 4 000 participants à l’usage du numérique au Cameroun. L’objectif est d’éduquer, grâce aux divers ateliers spécifiques dirigés par un formateur, les internautes sur l’utilisation responsable des médias sociaux, afin de lutter entre autres contre la désinformation, les discours de haine ou encore l’intimidation. Il faut souligner que cette annonce intervient à la suite de la phase expérimentale qui a été menée au Cameroun en 2021.

Il est à préciser que les participants seront formés et accompagnés pour mieux gérer leur expérience en ligne, grâce à des sessions dédiées animées par un formateur. Phil Oduor, responsable des programmes Meta Policy en Afrique subsaharienne, dans un communiqué publié à cet effet souligne que : « Ce programme a été conçu pour fournir aux jeunes et au grand public les compétences nécessaires pour naviguer dans les espaces numériques de manière sûre et responsable ». Une formation bénéfique pour les apprenants dans la mesure où elle leur donne les outils de lutte contre la désinformation, les discours de haine, l’intimidation, le harcèlement et de nombreuses difficultés rencontrées en ligne ». Certains pays de l’Afrique subsaharienne à l’instar du Nigéria, de la Côte d’Ivoire et le Sénégal ont déjà bénéficié de ce programme.

Un programme qui pourrait recadrer les dérapages dans les réseaux sociaux

Le phénomène de fake news et de discours de haine vient de connaitre une montée en audience dans les réseaux sociaux. Ces discours et cette désinformation contribuent à instaurer dans le pays le tribalisme et les violences de diverses formes qui pourraient contribuer à la déstabilisation du pays. Cette formation est donc une opportunité pour rectifier la donne bien que l’offre de formation qui envisage 4 000 participants soit encore inférieure au nombre croissant des internautes au Cameroun.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes