21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Energie-Cameroun : La région de l’Ouest et du Littoral sur la voie d’une électrification continue

Le Ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba a procédé le 5 juillet 2022 à la mise sous tension de la ligne de transport  électrique Nkomgsamba-Bafoussm et du poste de transformation de Bafoussam.

La plus-value observée depuis la mise en œuvre de cette phase d’essai avant la mise en service définitive est le renforcement  du plan de tension qui passe de 70 000 volts à 225 000 volts. Ce qui vient considérablement réduire les délestages en vue du bien-être des populations des régions de  l’Ouest, du Nord-Ouest et une partie des régions du Littoral et du Sud-Ouest y compris une partie de la région du Centre.

Selon le membre du gouvernement, cette énergie de qualité est une manne pour les industries installées dans ces circonscriptions administratives, dans la mesure où elle va contribuer à booster leurs activités  en raison de l’optimisation de la desserte en électricité.

Il faut également souligner que la mise sous tension de la ligne de transport d’électricité Nkongsamba-Bafoussam va permettre au gouvernement de faire des économies en achats de carburants. Dans la mesure où « les centrales thermiques de Bamenda (20 mégawatts) et Bafoussam (3 mégawatts) seront totalement mises à l’arrêt alors que celle de Limbe (85 Mw) sera partiellement arrêtée à hauteur de 50 voire 60% » a confié Gaston Eloundou Essomba, à nos confrères de Cameroon Tribune. On estime lesdites économies à hauteur de 2 milliards de FCFA par mois. Le Minee le mentionne fort bien : « La garantie que la ligne 225 Kv Nkongsamba-Bafoussam apporte c’est que dès que l’énergie est disponible, les populations seront servies. Maintenant, s’il y a indisponibilité de la puissance au niveau du segment production, par exemple au niveau du barrage de Songloulou, il y aura forcément un effet. Justement, à l’instant où nous parlons, il y a un transformateur qui est en panne à Songloulou. On est en train de le dépanner. Ce genre de situation crée un déséquilibre entre l’offre et la demande», a confessé le membre du gouvernement à notre source.

Une réponse du MINEE qui fait suite à sa dernière descente sur ce chantier

Il faut rappeler que,  La mise sous tension de la ligne 225 kilovolts Nkongsamba-Bafoussam, intervient sept mois après les projections faites par Gaston Eloundou Essomba, au mois de septembre 2021, lors de sa visite de travail effectué sur ce chantier et celui de la ligne de transport Yaoundé-Abong-Mbang. Il faut garder à l’esprit que la construction des lignes électriques Nkongsamba-Bafoussam et Yaoundé Abong-Mbang, bénéficie d’un financement de Eximbank Inde de 54,9 milliards de Fcfa.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes