21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Coupe du monde 2022 : Bilan de la participation des Lions Indomptables.

Les lions indomptables comme 31 autres nations ont pris part à la grande messe du football organisé au Qatar. 8 ans après leur dernière participation, les lions reviennent dans cette grande compétition et caressent le rêve d’un sacre comme le disait le président de la Fecafoot Samuel Eto’o Fils. Le résultat fut le même que lors des 5 dernières participations, élimination dès le premier tour.

                                 Une participation honorable.

Il y a plus de 20 ans que le Cameroun n’avait plus eu la joie d’engranger le moindre point dans cette compétition. Lors ce mondial Qatari, les lions indomptables portés par un Eric Maxim Choupo  au sommet de son art et un Vincent Aboubakar bien inspiré ont créé la sensation et on fait revivre le temps d’une semaine le spectre de 1990 sur la nation tricolore. Une défaite face à la Suisse de Breel Embolo, un match nul face à la Serbie 3 buts partout et surtout une victoire à l’arraché sur le Brésil de Tité sur le plus petit score. Le Cameroun brille par intermittence sur le terrain, faisant preuve d’une résilience sans pareil face à la Serbie et au Brésil. Insuffisant pour continuer l’aventure.

Si pour certains ce mondial est une réussite grâce à la victoire historique sur le Brésil, les plus lucides pensent que nous aurions pu mieux faire et trouvent bizarre que nous ayons remporté le match le plus difficile et perdu le match le plus facile. Au bout du compte, le Cameroun égale sa performance de 2002 avec sa génération dorée et est sur la bonne voie pour construire un groupe qui pourra regarder toutes les sélections du monde dans les yeux. Échec ou réussite, à chacun de faire son analyse et d’en tirer ses conclusions, néanmoins l’état d’esprit affiché par les lions tend à nous faire croire à un lendemain plus radieux.

                                    Le cas Onana.

L’on est habitué aux frasques avec cette équipe et ce n’est pas l’arrivée de Samuel à la tour de Tsinga et de Rigobert Song sur le banc de touche qui a fait déroger l’habitude. Le gardien de but des lions s’est vu exclure de la sélection pour cas d’indiscipline,

ce qui aurait pu passer sous silence si le staff des lions n’avait pas ébruité l’affaire, et confronter le Cameroun à la une de plusieurs médias. Au cœur de cette affaire, le système tactique entre le coach et le portier camerounais. En espérant une résolution proche et du retour du prodige camerounais dans les cages des lions, David Epassy a fait le job selon des dires du président de la Fecafoot. Auteur d’un match parfait face au Brésil.
Les lions ayant regagné Yaoundé, l’espoir demeure au sein de la grande population au vu des performances affichées par les lions. Leur esprit combatif, leur résilience soit enseignée dans des écoles à en croire les professionnels du métier.

Related Articles

3 Commentaires

  1. Aboubakar c’est le dieu du football camerounais.
    mais je pense qu’on aurait pu faire mieux à cette coupe du monde on étais dans une poule prenable. mais nous avons merdé gagné le match le plus difficile et perdu le match le plus facile.
    bon article, j’adore courage au rédacteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes