24.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Réforme des retraites en France : Le boycott de la feuille de route d’Emmanuel Macron 

En France, des milliers de manifestants continuent d’affronter la police. Ils contestent la proposition de leur président sur l’adoption par le Conseil Constitutionnel de la réforme des retraités.

Ces violences ont éclaté lundi soir à Paris, à la suite de l’allocution du Président français Emmanuel Macron, qui présentait sa feuille de route sur la situation des retraites en France.

En effet, ce 17 Avril au soir, de nombreux incendies ont été déclarés dans la capitale française, où des centaines de personnes manifestaient dans les rues pour s’opposer à la politique du Chef de l’État. « Il a choisi de tourner le dos aux français et d’ignorer leurs souffrances », a déclaré l’ancienne candidate d’extrême droite à la présidentielle, Le Pen, alors que le chef de l’extrême gauche Jean-Luc Melenchon a déclaré que Macron était « totalement déconnecté de la réalité ».

Le dirigeant syndical CFDT, Laurent Berger, déclare-lui que le discours ne contenait « rien de concret » pour le mouvement ouvrier et soutient que Macron n’avait « pas prononcé un mot » sur l’apaisement des tensions.

Manifestants en France

Le chef des Républicains de droite Eric Ciotti, qui a soutenu la réforme, a également qualifié le discours de « catalogue de vœux pieux » et a déclaré que « la méthode de Macron n’avait clairement pas changé ». Dans son discours, Macron a défendu la réforme des retraites, qui relève l’âge de la retraite de 62 à 64 ans, mais a dit comprendre la « colère » ressentie par les français après trois mois de manifestations.

S’exprimant depuis l’Élysée, Macron défend la réforme comme « nécessaire » et insiste sur le fait que « ne rien faire » n’est pas une solution. « Cette réforme a-t-elle été acceptée ? Evidemment que non. Et malgré des mois de consultations, aucun consensus n’a pu être trouvé et je le regrette. » Macron a ajouté qu’il avait chargé son gouvernement dirigé par la Première ministre Élisabeth Borne de mener 100 jours d’action « au service de la France » pour apaiser les tensions et promouvoir l’unité. La gauche et les syndicats ont cependant rejeté sa dernière tentative pour apaiser les tensions et ont mis en garde contre les manifestations de masse durant la fête du Travail le 1er mai.

Emmanuel Macron, Président français

Macron a signé la législation tôt samedi, quelques heures seulement après que son objectif principal d’augmenter l’âge de la retraite a été validé par la Cour constitutionnelle. Les sondages montrent que la majorité des français s’opposent à la réforme, que le gouvernement a fait adopter au Parlement en utilisant un mécanisme controversé pour éviter un vote. Les forces de l’ordre, ont fait usage de gaz lacrymogènes et de grenades a dénoncé clément, pour disperser les manifestants, mais se sont confrontées à ce que d’aucun décrivent comme « une extrême mobilité des cortèges. »

Pendant la prise de parole d’Emmanuel Macron, plusieurs rassemblements ont émergé dans les différentes villes de France.  Les manifestants étaient, pour la plupart, munis de casseroles pour   exprimer leur opposition à la réforme des retraites.

Des groupes civils avaient lancé un appel ce week-end sur les réseaux sociaux invitant les français à boycotter la prise de parole du Chef de l’État, après la promulgation de réforme des retraites samedi.  L’objectif : « Que le président ne puisse pas faire son allocution avec l’esprit tranquille, lui montrer qu’il est seul, et que la mobilisation continue », a expliqué le porte-parole de l’association Attac.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes