21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Transport Interurbain : Le rétropédalage du gouvernement sur le cas Touristique Express.

Dans un communiqué signé ce 15 mai 2023, le ministre des transports lève la suspension d’un mois renouvelable infligée à l’agence de transport interurbain en fin de semaine dernière à la suite à un accident ayant fait plusieurs morts. Comment comprendre cette décision du gouvernement ?

 

Touristique Express de retour.

Le patron des Transports a décidé à titre exceptionnel, de lever à « compter de ce jour, la suspension de la compagnie « Touristique Express S.A ». Par conséquent, « elle est autorisée à reprendre ses activités », écrit le Ministre des Transport dans son communiqué.

Ce rétropédalage de Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe intervient à la suite de plusieurs plaidoyers émis par la Ligue Camerounaise des Consommateurs(LCC) et le Groupement des Transporteurs Terrestres du Cameroun (Gttc) qui, même s’ils reconnaissent les manquements de cette compagnie de transport, ont décidé « d’implorer la clémence » du ministre des Transport afin qu’il revoit sa décision.

Communiqué du Ministre des transports

Ces derniers évoquent cependant la forte mobilité observée à l’approche du Hadj et de la période des vacances dans cette partie du pays. Ils se sont donc engagés à l’accompagner dans la mise en œuvre des mesures correctives.

Le transporteur a donc mis sur pied des mesures visant à rétablir la sécurité optimale des passagers. Il s’agit notamment de : l’installation du système de gestion et de suivi centralisé du transport urbain sur l’ensemble de sa flotte ; le recyclage de tout son personnel naviguant ; la régulation de la situation salariale du personnel ainsi que leur affiliation à la Cnps entre autres. Précise le communiqué.

C’est le 11 mai dernier que Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe a décidé d’infliger une suspension d’un mois éventuellement renouvelable à la compagnie de transport « Touristique Express S.A ». Au cours de la période de suspension, la compagnie Touristique Express S.A était interdite de toute activité de transport routier de personnes sur l’étendue du territoire national. L’autorité administrative reproche à la compagnie un «manquement grave à la réglementation en vigueur ayant conduit à un accident avec dommages matériels et corporels, ainsi que des pertes conséquentes en vie humaine. »

Epave de l’Agence Touristique Express

Cette décision de Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe fait en effet suite à un accident de la circulation mortel survenu le 9 mai dernier sur la route Garoua-Boulai-NGaoundéré, impliquant un bus du transporteur. D’après les informations recueillies par le ministre des transports, le bus en question a effectué deux tonneaux consécutifs à une sortie de piste. Le bilan provisoire au moment de l’accident faisait état de 14 morts dont 7 hommes, 6 femmes, un enfant de 10 ans et plusieurs blessés. Le permis du chauffeur du bus a d’ailleurs été retiré pour une durée de deux ans.

Notons qu’en 2022, la compagnie revendiquait le transport d’environ 2 millions de personnes. Principal transporteur routier de masse vers les trois régions septentrionales du Cameroun et même de l’Est, l’agence de voyage contrôle la plus grande part de marché sur les voyages Nord-Sud et Sud Nord, loin devant des agences telles que Danay Express et bien d’autres que l’on peut rencontrer sur les routes du grand Nord

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes