25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Gabon : Ce bilan « médiocre » d’Ali Bongo ONDIMBA ces sept dernières années.

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé dimanche dernier sa candidature pour un troisième mandat à la tête du Pays.

C’est une annonce qui ne surprend personne, le président gabonais au pouvoir depuis 2010 avait entrepris depuis quelques semaines une tournée à l’intérieur du pays pour un contact avec les populations, une tournée qui avait l’allure d’une campagne électorale.
Malgré son état de santé assez fragile, Ali Bongo sera donc sur les startings blocks en Août prochain à l’assaut du troisième mandat de 5 ans à la tête du pays et ce malgré un bilan du mandat finissant qui ne joue pas en sa faveur.


En effet, dans un rapport intitulé : « 105 promesses, 13 réalisations » et réalisé par des économistes gabonais Mays Mouissi et Harold Leckat, il ressort que le second septennat d’Ali Bongo (2016-2023) est un véritable échec. L’exécutif n’a pas réussi à résorber le taux de chômage dans une pays de moins de 2.5 millions d’habitants doté de ressources pétrolières, gazières et minières énormes. La plupart des projets d’infrastructures promis par Ali Bongo en 2016 n’ont pas été réalisés. C’est le cas pour les routes, pour les cinq (05) barrages hydroélectriques, c’est les pour les écoles, la cité numérique du savoir qu’il avait promis. Le plan macro-économique, le taux de chômage est passé de 28% à 32%, 35% des gabonais vivent sous le seuil de la pauvreté soit avec moins de 1200F CFA par jour. L’accès aux services sociaux de base s’est désagrégé.

                              Ali Bongo Ondimba
                               Président gabonais

Même si l’exécutif prend comme prétexte l’accident vasculaire cérébral qu’a connu Ali Bongo, certains observent pensent que c’est simplement un faux prétexte, tout le Covid19 qui ne saurait justifier ce bilan mitigé : « Le problème au fait est un problème de gouvernance, de leadership, de management de projets, et de stabilité gouvernementale ». Affirme l’un des auteurs de ce rapport.

Ce rapport devrait éveiller la conscience des gabonais avant l’élection du 26 Août 2023 et pour laquelle Ali Bongo est candidat.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes