20.3 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Sports : Où passent les primes des sportifs camerounais ?

La plus grande fierté pour un sportif est de représenter les couleurs de son pays. La joie est immense et le moment est magique. Les sportifs camerounais n’en sont pas exclus. On peut lire toute la joie sur le visage d’une Françoise Mbango double médaillée d’or Olympique au triple saut, ou celle d’un Nana Maxwell qui a hissé le vert rouge jaune très haut dans le ciel de l’Ouzbékistan au championnat du monde de Sambo. Ce que ces deux sportifs de haut niveau et ceux des autres disciplines sportives ont en commun en dehors de la culture de la gagne est la difficulté à rentrer en possession de leurs primes.

Les sportifs camerounais sous perfusion

Le Président de la République son Excellence Paul Biya disait dans l’un de ses discours qu’il y’a pas de sport mineur ni de sport majeur. Pourtant dans les faits, les footballeurs de l’équipe première sont mieux traités mieux, lotis que les pratiquants d’autres disciplines. Ces athlètes qui donnent de leur temps, de leur sueur et même de leur être pour le rayonnement du Cameroun sur la scène mondiale. Selon la loi 2018/014 du 11juillet 2018 portant organisation et promotion des activités physiques et sportives au Cameroun, tout sportif camerounais qui représente le pays dans une compétition devrait toucher des primes olympiques et de participation. Ces primes oscillent entre 300 et 500 milles francs voire plus avec des primes de stage. La surprise est grande, l’étonnement est au rendez-vous.  Le désarroi est total pour de ces soldats d’un autre genre qui, sont nourris et engraissés de promesses de la part du ministère des Sports et de l’Education Physique. La principale cause donnée à ces sportifs pour ces retards observés dans le payement de leurs primes est que, les caisses sont vides et il va falloir patienter ou attendre le prochain exercice budgétaire pour y être inclus, quand ce n’est alors un décaissement spécial de la primature qui tarde à venir. Le capitaine de l’équipe nationale d’athlétisme ne cache pas son désarroi face à cette situation: “ Nous sommes revenus des championnats d’Afrique d’athlétisme 2018 et jusqu’ici, nous n’avons reçu en tout et pour tout que des promesses et  parfois de la condescendance  du ministère. Nous avons introduit une demande d’audience chez le ministre, demande qui a disparu dans la paperasse avant d’arriver chez le ministre. Comment voulez-vous que nous soyons efficaces sur le plan national voire international si nos primes qui nous servent de moyens de récupération, de l’achat de nos tennis et autres vitamines nous sont confisquées et bientôt 4 ans que nous les attendons”.

L’amer à boire

Le son de cloche est le même chez les triples championnes d’Afrique de volley-ball. Ces braves dames malgré une préparation bâclée, ont tenu le pari de la gagne et leur statut en Afrique. Mais la suite est juste des promesses de primes qui jusqu’ici, sont encore dans les tiroirs du ministère des Sports. Ces filles sont dans l’attente d’une somme   de près la somme de 3 300 milles francs qui leur a été promise comme primes de participation et de médaille. Leur indignation est grande,

Car, il y a quelques années après leur sacre, il a fallu la médiation du Chef de l’Etat pour que leur soient versées ces primes.  Au rang des primes impayées, les champions du monde et multiples champions d’Afrique de Sambo qui affichent une colère maximale face au traitement qui leur est réservé et au regard du sort que subissent, tous les pratiquants des autres sports que le football. Cette liste est longue et l’on se demande bien ce qui se passe au Cameroun avec les primes de ces sportifs qui après avoir défendu avec honneur, courage et fierté les couleurs du pays, doivent entamer un véritable chemin de croix pour rentrer en possession de leurs primes. Malgré le fait que ses primes sont loin, bien loin de celles reçues par l’équipe de l’équipe de football du Cameroun, ils doivent encore passer par la case patience. Est-ce-à dire qu’on devrait rebaptiser le ministère des Sports et de l’Education Physique en ministère du football ?

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes