22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Patrick Nguéma Ndong et l’Aventure Mystérieuse: Quand la mort sépare les deux

Patrick Nguéma Ndong ne pourra plus jamais animer son émission «  L’aventure Mystérieuse ». La mort est venue arracher ce dernier à la vie à la grande surprise de ses collègues et du public qui l’a connu à travers cette émission délectée par des milliers d’auditeurs sur les ondes de la radio panafricaine Africa No1.

 Patrick Nguéma Ndong a cassé son micro le 23 décembre 2021 contre toute attente. Affecté ces derniers temps par la maladie, le célèbre animateur de l’émission « L’Aventure Mystérieuse » a rendu l’âme à la Polyclinique Chambrier de Libreville au Gabon. La triste nouvelle s’est rendue dans les réseaux sociaux comme une drainée de poudre pinçant les cœurs de ses auditeurs habitués à le suivre dans son téléfilm radiophonique : « L’aventure mystérieuse». Tel un film d’horreur «  Détour mortel » ou « Dracula », l’animateur vedette de la radio Africa No1, faisait vivre des moments de frayeur dans un village imaginaire nommé «  Bangos ». Village dominé par la sorcellerie et autres faits mystiques voire surréalistes ou métaphysiques. Qui ne se souvient pas du grand sorcier Fifian Ribana, du général Mangani Mangwa, ou du professeur  Euthanazief , les personnages focaux de ce téléfilm qui animaient les scènes d’horreur à Bangos.

La célèbre émission suscitait la peur et l’auditeur par effet de synesthésie, finissait par confondre le lieu où il se trouvait à Bangos. En ce moment précis, la simple coupure d’énergie ne donnait plus l’occasion d’entrer dans la chambre de peur de rencontrer dans l’obscurité le grand sorcier Fifian. Il fallait être un génie pour réussir à créer un tel effet sur les auditeurs. Patrick Nguéma Ndong était passé maître dans l’art de produire ces effets spéciaux touchant le fort intérieur des auditeurs dans leurs pays respectifs à partir de son studio à Libreville. Du jamais vu. Une émission suivie ou écoutée qui touche l’être profond de l’homme à partir de la technologie des effets spéciaux qu’il réussissait à adapter à chaque scène, prise de parole et musique choisie. Un savant dosage de ces effets  donnait un style exceptionnel à cette émission tant affectionnée. Bien que promenant l’auditeur dans un contexte mystérieux , ce dernier malgré la peur, ne se détachait pas un seul instant de son poste radio. Le mariage avec ce téléfilm était scellé en Afrique et hors du continent africain.

Un génie incarné

Il ressort des différents témoignages de son entourage, que Patrick Nguema Ndong à lui seul incarnait tous les personnages de son téléfilm radiophonique. Il était le grand sorcier Fifian, le général Mangwa, le professeur Euthanazief et de nombreux autres personnages de ce téléfilm. Il incarnait les voies et leurs personnages dans un esprit de créativité fictive qui donnait un goût d’une œuvre bien faite et d’une mission bien accomplie. Une originalité qui tirait sa source dans des histoires du commun des mortels des villages africains. L’Aventure mystérieuse, ce feuilleton radiophonique  donnait à écouter à longueur de journée sans jamais se fatiguer. Patrick Nguéma Ndong tenait en haleine les auditeurs dont le nombre s’est multiplié par des commentaires  de plusieurs fans de la célèbre station radio panafricaine Africa No1.

Ce franco-Gabonais a su donner à ses auditeurs, des outils pour parler de la mystique africaine,  comprendre ses rouages et mécanismes de fonctionnement. D’aucuns l’ont assimilé à Une bibliothèque de mystères dont il était à lui seul capable de décoder ou d’enlever le voile. D’où les multiples sollicitations de sa modeste personne dans l’animation  de plusieurs conférences sur la spiritualité et les sciences occultes africaines. Son talent sur cet autre aspect s’est révélé à travers  son émission «  Triangle ».  Il est l’auteur de «  Rêves de Serpents », ouvrage dans lequel, il donne la signification voire l’explication de 20 rêves de ses auteurs.

Spécialiste des Sciences Occultes et des Arts Martiaux notamment du karaté  Shotokan , Patrick Nguéma Ndong était aussi ceinture noire 5e Dan du VO  Doa, art martial Vietnamien . Sa force et sa motricité seront réduites à partir d’un claquement musculaire qui va l’amener à faire usage d’une canne pour se déplacer. Cette légende africaine d’une humilité incontestée reproduisait des histoires dominées par le caractère mystérieux dont elles revêtaient. C’était d’ailleurs le thème principal de cette source d’inspiration. Patrick Nguéma Ndong s’est finalement éteint à l’âge de 64 ans sous l’impuissance des hommes face à la mort qui fait intervenir la loi de l’entropie sur l’être humain.

 

 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes