24.7 C
Yaoundé
jeudi, 20 juin 2024

Douanes Camrounaise : Le Ministre des Finances proroge l’abattement du coût du fret

La décision prise à cet effet par le patron des finances publiques Camerounais  date du 28 février 2022.

Selon l’article 1 de l’acte pris par Louis Paul Motaze, Ministre des Finances, « la mesure de d’abattement de 80% du coût du fret à intégrer dans la valeur en douane, objet de la Décision N°00000844/MINFI/DGD du 16 novembre 2021, est renouvelée jusqu’au 31 mai 2022. » Cette décision vient prolonger de 3 mois la validité de l’abattement de  80% du coup du fret sur la valeur en douane.

La situation était prévisible selon certains experts qui nous font savoir que le marché international du frêt maritime fait face à des tensions inflationnistes malgré la relative baisse de la pandémie de Covid-19. Le Dr. Innocent Diffouo, Chef de la cellule de la législation à la Division Générale des  Douanes confiait à la presse en 2021 que : « Le Gouvernement avait déjà fait le constat de l’augmentation du frêt. Il y a eu des concertations avec beaucoup de filières. Et à la fin, on s’est aperçu que c’était un problème global et qu’il était mieux de permettre à tous les opérateurs de bénéficier d’une mesure d’allègement ».

Une décision silencieuse quant à l’impact sur les recettes douanières

Il faut reconnaitre que jusqu’ici, ni le Ministère des Finances ni la Direction Générale des Douanes ne se sont prononcés sur l’impact de cette décote de 80%  du tarif du fret sur les recettes douanières. L’on garde néanmoins à l’esprit les assurances de Fongo Edwin Nuvaga, Directeur Général des Douanes le 26 janvier dernier à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane. Celui-ci se réjouissait des « recettes records » enregistré par son administration au cours de l’année 2021. Il va d’ailleurs préciser que : « Comparativement aux 707,8 milliards de FCFA mobilisées en 2020, les recettes douanières budgétaires connaissent une hausse de 20,2%  en valeur relative et 143,2milliards de FCFA en valeur absolue ».

Si ces chiffres ont été une vérité en 2021, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’une décadence est inévitable en 2022 au regard de la mise en application de cette décision de prolongement de l’abattement de 80% du coût du fret appliqué à la douane Camerounaise sur les flux commerciaux à l’international. Des mesures de compensation sont nécessaires pour amortir l’impact au niveau des recettes douanières du pays.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes