25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Vie chère- Cameroun : Les promoteurs de farine de l’Ouest et du Nord-Ouest se mobilisent

Le déclic est lancé à Bafoussam dans la région de l’Ouest le 22 avril 2022 à l’issu d’un atelier de sensibilisation des acteurs de la chaine de production de la filière farine, présidé par le Gouverneur de la Région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine en présence du Directeur Général par intérim de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Zoutene Doufene.

 Jeter les bases d’une plateforme commune des acteurs de la chaine de production locale de la farine afin de réduire la dépendance du pays à la farine de blé importée est le leitmotiv de ces ateliers de sensibilisation tenus dans les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest. D’après la note d’information de la cellule de communication du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire envoyée à notre rédaction, il était question au cours de cette rencontre « de procéder à la présentation du projet de statut de la plateforme des promoteurs des farines locales au Cameroun en prélude à la tenue de l’Assemblée Générale constitutive.» il s’agit précisément « de partager le contenu du projet de la plateforme, l’intérêt d’y adhérer et les conditions d’adhésion ; de susciter l’adhésion de toutes les parties prenantes impliquées dans la valorisation des farines locales ; de recueillir les avis sur la tenue de l’Assemblée Générale constitutive.» Poursuit la note d’information. Zoutene Doufene souligne que «  Dans la perspective de l’opérationnalisation de cette plateforme, il est envisagé d’une part, le partage du projet de statut en vue de l’appropriation et de l’adhésion des différentes parties prenantes et d’autre part, la mise en place effective de l’instance faitière, à travers la tenue d’une Assemblée Générale constitutive ; avec pour finalité une meilleure structuration du secteur. » Les enjeux de cette plateforme sans doute importante et pouvant drainer une valeur ajouté dans l’économie à travers la réduction de la dépendance à l’importation de la farine de blé rentre dans le cadre de la vision économique 2020-2030 en cours dans le pays.

Production locale de la farine : Un bond considérable dans la mise en place de la SND30

Cette plateforme en cours de téléchargement vient répondre à l’une des prévisions de la Stratégie Nationale de Développement  2020-2030 en cours dans le pays. Selon notre source, elle permettra de réduire de manière substantielle le déficit de la balance commerciale du pays, qui passerait de 8,8% du Produit Intérieur Brut (PIB) en 2018 à moins de 3% du PIB en 2030, grâce à la mise en place d’un tissu industriel robuste capable d’une part de conquérir les marchés sur le continent, voire au-delà et d’autre part d’accompagner les mécanismes de substitution à l’importation dont le corollaire est la promotion du « made in Cameroun ». Le pays compte donc renforcer la production et la transformation agricole des spéculations jugées sensibles dans la mise en œuvre de la politique d’import-substitution de préférence nationale. Les produits ici visés d’après la SND30 sont : Le riz, le maïs, le soja, le mil, sorgho, manioc, poisson et huile raffinée.

Farine « made in Cameroun » : Un palliatif à la pénurie de la farine de blé importée

La mise sur pied de la plateforme des producteurs locaux de la farine au Cameroun, pourrait à coup sûr amortir le choc de l’inflation des prix de la farine de blé importée sur le marché. Et partant faire face aux affres de la crise russo-ukrainienne et ses multiples conséquences à travers le monde.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes