25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

CAN Féminine : les lionnes éliminées par le Nigeria et privées du mondial

L’équipe du Nigeria a une nouvelle fois imposé sa loi à celle du Cameroun en Coupe d’Afrique des nations féminine, ce 14 juillet à Casablanca. En battant les Camerounaises 1-0, les supers Falcons se sont qualifiées pour les demi-finales de la CAN 2022 face aux Marocaines, ainsi que pour la Coupe du monde 2023. Un Mondial auquel les Lionnes Indomptables peuvent encore participer, à condition de remporter un match de classement le 17 juillet puis de s’imposer en repêchages en février prochain.

        Un bis repetita

En première période, les deux équipes se neutralisent et aucune ne se procure d’occasion franche. Mais les Nigérianes, mieux en place et plus disciplinées, ont le contrôle du ballon. Les Camerounaises, qui misent sur un jeu très direct, le perdent rapidement et multiplient les fautes. Peu avant l’heure de jeu, l’ailière Rasheedat Ajibade reprend d’une tête décroisée, un centre travaillé. Le ballon heurte le montant droit et franchit la ligne : 0 – 1, 56e. La nouvelle star nigériane a une nouvelle fois fait la différence. Tout le contraire de la capitaine adverse, Gabrielle Onguene qui, après un tir en pivot raté (53e) et une demi-volée sans réussite (67e) quitte le terrain (70e). Durant les vingt dernières minutes, les partenaires d’Onguene se montrent plus à leur avantage. Mais c’est trop tard. Les Camerounaises s’inclinent ainsi pour la 11e fois face aux Nigérianes qui est donc la bête noire des lionnes en phase finale de coupe d’Afrique.

Les lionnes apathiques n’ont pas pu tenir le défi technique imposé par les Nigérianes, décomplexées assurées de faire le boulot au moment opportun. Les lionnes sortent de la compétition avec beaucoup de regrets. Néanmoins, les lionnes ont une dernière chance de participer au mondial après ceux de 2015 et 2019. Mais, pour cela, il faudra battre les Botswanaises en match de classement de la CAN 2022, le 17 juillet. Puis s’imposer lors d’un tournoi international de repêchages, en février 2023 en Nouvelle-Zélande… « On voulait vraiment se qualifier pour la Coupe du monde et on ne l’a pas fait, conclut le sélectionneur du Cameroun, Gabriel Zabo. Mais par rapport à ce qu’on a produit ce soir, je pense qu’on aurait mérité mieux que ce résultat ». Un souhait dont on espère pourra se réaliser d’ici le début de l’année prochaine.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes