25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Jeux olympiques 2024 : les grands espoirs du Cameroun.

Au soir des derniers jeux du Commonwealth et de la solidarité islamique, le Cameroun a été porté par sa jeunesse sportive au rang de grande nation du sport. La grande interrogation se situe toujours sur la détection, la formation et la préparation de ces athlètes pour optimiser la participation du Cameroun à ces grands rendez-vous sportifs.

Un passé glorieux
À ce jour, nous sommes à un peu moins de deux ans des Jeux olympiques, le plus grand rendez-vous sportif au monde. Le Cameroun a une grande histoire dans cette compétition avec un total de 06 médailles dont 3 en Or. L’histoire du Cameroun dans cette compétition débute au jeu de Mexico en 1968 avec Joseph Bessala première médaille du Cameroun aux Jeux olympiques. S’en est suivi celle de Martin Ndongo Ebanga toujours en boxe en 1984 à Los Angeles. Les lions indomptables en 2000 montent sur la plus haute marche du podium après un match qui est resté dans les Annales du football et le doublé historique de Françoise Mbango au triple saut en 2004 et 2008 faits du Cameroun le pays à battre dans cette discipline. Madias Nzesso est le dernier à remporter une médaille dans les olympiades pour le Cameroun en 2012. Depuis cette édition, le drapeau du Cameroun n’a plus flotté lors de la remise de médaille Est-ce une impréparation ? Est-ce le manque d’athlètes doués? Est-ce le fait du manque ou une mauvaise politique sportive ? Que de questions, donc la solution permettrait au Cameroun de renouer avec la victoire lors des prochains jeux olympiques.
Les grands espoirs du Cameroun pour 2024.
Une compétition se prépare dès que l’édition précédente s’achève. C’est à ce titre que le Cameroun sous le poids de son histoire doit faire mieux que les précédentes édition 2016 et 2020 ou elle est revenue bredouille. À ce jour le Cameroun compte des athlètes de classe mondiale dans quelques disciplines et qui ne demande qu’à être accompagné pour faire revivre au Cameroun ses grandes heures dans cette compétition. Au premier rang, nous pouvons citer l’haltérophile junior Périclès Ngadja Nyabeyeu médaillé d’Or lors des derniers jeux du Commonwealth, il n’est pas loin des standards olympiques. Emmanuel Eseme en athlétisme, véritable talent brut en athlétisme, il est auteur d’une bonne saison ou il a battu le record du Cameroun des 100 et 200 m, vice champion d’Afrique aux 200 m, il est le tout nouveau vainqueur de la discipline au dernier jeu de la solidarité islamique. Premier Camerounais à courir sous les 10 s, il constitue un réel espoir de médaille au 100 et aux 200 m lors de l’olympiade parisien. Yenga Mbossi Gaëlle en Haltérophilie constitue également un bon favori de médaille pour le vert rouge jaune. D’autres disciplines comme le volley-ball dame et monsieur ont des arguments pour rivaliser avec les autres nations. Plusieurs autres disciplines présentent des athlètes qui ont des talents pouvant permettre au Cameroun de revenir au premier plan dans cette grande fête du sport.
La condition pour cela sera une préparation adéquate, un accompagnement technique moral et surtout financier pour permettre à ces athlètes et autres de mieux se produire lors de ces jeux. Jusqu’ici, le Cameroun est très laxiste sur la préparation de ses athlètes, parfois, c’est à quelques mois de l’événement que sont organisés des stages pour nos ambassadeurs et lorsqu’ils arrivent en compétition la marche est trop haute et nous sommes très souvent éliminés précocement de la compétition. Le Comité National Olympique et sportif du Cameroun en partenariat avec le ministère des Sports devraient octroyer à ces sportifs de haut niveau la possibilité de se frotter à d’autres compétiteurs à travers des compétitions de hauts niveaux pour accumuler l’expérience qui pourrait leur être bénéfique le moment venu. Seulement compter sur le talent brut des athlètes ne conduira pas à un résultat optimal.
2024, c’est demain et nous devons nous mettre au travail pour le rayonnement du Cameroun.

Related Articles

2 Commentaires

  1. c’est terrible dans ce pays. avec autant de talent dans notre pays nous irons au J.O et rentrer sans medaille. il y’a que le football qui compte dans ce pays alors toutes les autres disciplines donnent le médailles au pays.

  2. on vas rentrer avec zéro médaille les gars là vont aller competir pour d’autre pays. ou sont mes primes des gars

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes