21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Industrialisation de l’Afrique : Facteur incontournable pour le développement du Continent.

C’est démontré et prouvé par les plus grands économistes d’Afrique et du monde, le développement industriel dans les pays africains est une condition indispensable d’une croissance soutenue et inclusive.

Les vertus de l’industrie sont visibles aujourd’hui dans les pays développés d’Amérique, d’Europe et d’Asie. Ces vertus incontestables sont : l’accroissement de la productivité avec introduction de nouveaux équipements et de nouvelles techniques, l’amélioration de l’efficacité de la main d’œuvre avec création de nouveaux emplois. La liaison mieux le jumelage entre l’industrialisation et les économies nationales, aiderait à coup sûr les pays africains à atteindre des taux de croissance élevés, à diversifier leurs économies et à réduire leur vulnérabilité aux chocs extérieurs, une vulnérabilité qualifiée par certains de cause première de la mort des économies africaines. Il faut éradiquer substantiellement la pauvreté et cela passe par la création d’emplois et des richesses.

L’agenda 2063, adopté en Janvier 2015 par les chefs d’États et de gouvernements de l’Union Africaine à Addis Abeba, est la feuille de route et le plan directeur que le continent doit suivre pour faire de l’Afrique une puissance mondiale de l’avenir. Basé sur 7 aspirations et 20 priorités, il est le cadre stratégique du continent qui vise à atteindre son objectif de développement inclusif et durable et est une manifestation concrète de la volonté panafricaine d’unité, d’autodétermination, de liberté, de progrès et de prospérité collective poursuivie sous le panafricanisme et la renaissance de l’Afrique.
Il est temps que l’Afrique révise et adapte son programme de développement au regard des transformations structurelles en cours pour assurer une croissance inclusive, un développement durable, l’unité politique et surtout le respect de la démocratie et des droits de l’homme.

En juillet 1989, lors de la 25e session ordinaire de l’assemblée des chefs d’États et de gouvernements de l’organisation de l’Unité Africaine (OUA) à Addis Abeba en Ethiopie, il avait été décidé de faire du 20 Novembre la ” journée de l’industrialisation de l’Afrique”. 33 ans plutard l’industrialisation véritable de l’Afrique semble être un accouchement difficile pour lequel une césarienne risquerait de faire perdre à la fois la mère (l’Afrique) et son enfant ( l’industrialisation). Dommage !!!

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes