21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Journée mondiale du braille : La Commission des Droits de l’Homme du Cameroun plaide en faveur des aveugles et des malvoyants

C’est la substance d’un communiqué de presse rendu public ce 04 Janvier 2023 par la CDHC à l’occasion de la célébration cette journée mondiale.

Parmi les préoccupations présentées par la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun et relatives à la situation des personnes aveugles et malvoyantes, figurent, le difficile accès aux soins de santé du fait de leur situation de précarité, le faible intérêt accordé dans les programmes de formation des enseignants, de modules relatifs à leur spécialisation en braille, l’absence de signalisation en braille et sous des formats faciles à lire et à comprendre dans les espaces bâtis et/ou ouverts au public, ainsi que sur les produits de consommation.

La Commission relève par ailleurs qu’il n’existe pas au Cameroun, de politique nationale spécifique en matière de protection et de promotion des personnes aveugles et malvoyantes, mais plutôt une politique nationale générale pour les personnes handicapées, rappelle que les aveugles et les malvoyants rentrent dans la classification des personnes en situation de handicap physique au sens de l’article 3 de la loi no 2010/002 du 13 avril 2010 portant protection et promotion des personnes handicapées.

La CDHC, gardant à l’esprit les importantes mesures prises par l’Etat pour renforcer le cadre juridico-institutionnel relatifs aux Droits des personnes en situation de handicap en 2021, salue les efforts accomplis en 2022 notamment : L’insertion dans le code général des impôts mis à jour au 1er Janvier 2022, de la décision no 00000340/MINFI/DGI/LRI/L du 7 mai 2019 fixant la liste des matériels et équipements spécialisés pour personnes handicapées bénéficiaires de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée, en application des dispositions de l’article 128(21) du même code général des impôts, notamment la liste des matériels spécifiques d’éducation pour enfants déficients visuels.

Déterminée à ce que les Droits des personnes déficientes visuelles soient promus, protégés et garantis de manière à leur permettre un épanouissement harmonieux dans la société, la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun recommande aux pouvoirs publics d’équiper les structures d’encadrement des personnes déficientes visuelles en matériel didactique ( tablette braille, poinçons, papiers braille, etc); Aux ministères de L’ Éducation de Base, des Enseignements Secondaires et de l’Enseignement Supérieur d’équiper les établissements scolaires et universitaires en matériels de transcription en braille et de former les enseignants à la maîtrise de l’écriture en braille.

Le 19 mai dernier, le premier ministre a signé un arrêté qui ouvre des opportunités d’emplois aux personnes handicapées. Cet arrêté fixe les modalités d’octroi de la dispense d’âge aux personnes Invalides lors des concours administratifs et autres recrutements dans la fonction publique. À ce jour, aucune statistique sur le nombre de personnes aveugles et malvoyantes employées dans la fonction publique ou dans le secteur privé n’est disponible.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes