20.3 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Mali-Côte d’Ivoire : Les prémisses d’une réconciliation entre les deux pays

Bamako a annoncé au soir du 06 Janvier 2023, la grâce des 49 soldats ivoiriens arrêtés en Juillet dernier au Mali, Bamako les accusant d’être des mercenaires.

Elle était très attendue par le gouvernement ivoirien, elle a finalement eue lieu, la grâce présidentielle accordée aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis 06 mois à Bamako. L’annonce a été faite ce 06 Janvier 2022 par le porte parole de la présidence malienne, le colonel Abdoulaye MAÏGA.

Une grâce avec remise totale de peine

Dans le communiqué qui annonce la grâce présidentielle à ces 49 soldats ivoiriens, le gouvernement malien dit son attachement aux relations ““ fraternelles et séculaires ”” avec les pays de la région, en particulier avec la Côte d’Ivoire. Le texte précise que cette mesure de grâce est la conséquence de la dynamique créée le 22 décembre dernier par la visite d’une importante délégation ivoirienne et la signature d’un mémorandum.

Une victoire pour la médiation togolaise et la CEDEAO ?

S’il est vrai que le communiqué du gouvernement malien salue la médiation togolaise conduite par le Président Faure GNIASSIMBE, et les efforts consentis par la CEDEAO, l’histoire retiendra et pour la postérité que Assimi GOÏTA aura, et c’est peu de le dire, traîné dans la boue les décisions, ultimatum et autres sanctions de cette Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Jusqu’à mercredi dernier, rien, oui rien ne laissait entrevoir une libération dans les 72 heures pour ces soldats qui, faut-il le rappeler avaient été condamnée à 20 ans de prison le 30 décembre dernier par la justice malienne pour complot contre la sûreté de l’État. Mercredi dernier encore le rappelions nous, Faure GNASSINGBÉ était rentré bredouille de son tête à tête avec le Colonel Assimi GOÏTA en laissant juste entendre que la diplomatie allait continuer.

Lire aussi: https://lacremehebdo.com/2023/01/05/soldats-ivoiriens-detenus-au-mali-la-cedeao-echoue-une-fois-de-plus/

Quelles seront les conséquences de cette libération ?

C’est la véritable grosse interrogation qui animent les esprits tant des ivoiriens que du reste des pays de la CEDEAO. Si pour l’heure le communiqué n’en fait pas mention, il est clair que cette libération est la conséquence de plusieurs concessions et accords qui seront certainement dévoilés plutard car l’on n’ose même pas imaginer un Assimi GOÏTA avec une gibecière vide.

Lui qui avait clairement montré aux yeux de ses pairs de la sous région qu’il veut que son pouvoir soit reconnu. Tout questionnement qui sans doute trouvera des réponses bientôt !!! Les heures et les jours à venir nous verrons plus clair.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes