21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Football : Modeste M’Bami raccroche ses crampons pour l’éternité

L’ancien international camerounais Modeste M’Bami, âgé à peine de 40 ans, est brutalement décédé ce samedi 7 janvier 2023 au Havre. 

Le footballeur avait porté entre 2003 et 2009 les maillots du Paris Saint-Germain et de l’Olympique de Marseille. International avec les Lions indomptables pendant neuf (09) ans entre 2000 et 2009. Natif de Yaoundé, Modeste M’Bami a été formé à l’Académie Kadji Sports puis au Dynamo Douala. Exilé en hexagone, il démarre sa carrière professionnelle sous le maillot de Sedan, en 2000, où il joue durant trois saisons. Puis c’est le grand saut dans l’équipe de la capitale, le Paris Saint-Germain, entraîné par Vahid Halilhodzic, avant de rejoindre l’Olympique de Marseille. Il quitte la France en 2009 pour s’engager à l’UD Almeria, en Espagne, où il reste aussi trois saisons.  Modeste M’Bami continue à bourlinguer vers des destinations lointaines : la Chine, l’Arabie saoudite, la Colombie. En 2014, il revient en France, au Havre, où il termine sa carrière professionnelle en 2016.

Buteur décisif aux JO de Sydney

Il était l’un des maillons clé du dispositif de Jean Paul Akono, lors des jeux olympiques de Sydney 2000. Modeste M’Bami aide le Cameroun à se défaire du Brésil de Ronaldinho en quarts de finale en inscrivant un but de toute beauté dans les prolongations. Les Lions Indomptables s’imposent en finale lors d’un match fou. Menés 2-0 à la pause, ils reviennent à 2-2 pour finalement l’emporter aux tirs au but. Modeste M’Bami s’était notamment illustré dans la compétition en inscrivant un but aussi spectaculaire que décisif pour éliminer le Brésil de Ronaldinho en quarts de finale. c’est une grande famille qui est endeuillée, ses coéquipiers en sélection, notamment Stephane Mbia qui n’en revient pas : «J’ai eu Modeste, je l’ai eu au téléphone, il n’y a pas longtemps. Il allait bien, il n’avait pas de problème de santé. Ça fait très peur. On s’était croisé à l’OM ensemble. Modeste était aimé par tout le monde, il n’avait pas la langue de bois, il était un bon mec. Il était un ambassadeur du Cameroun à l’étranger ». Un autre sportif qui s’en va un peu trop tôt, un lion ne meurt jamais, il dort. Doux sommeil la “Penta”

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes