22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Crise russo-ukrainienne : des « frappes de représailles » russes font 600 morts à Kramatorsk

Il ressort du rapport fait par le ministère de la Défense russe et confirmé par Dimitri Peskov porte-parole du Kremlin, que l’armée russe a éliminé plus de 600 militaires ukrainiens avec ses récentes frappes de missiles dans le Donbass. Elles ont été réalisées en riposte à l’attaque contre Makeïevka ayant fait 89 morts parmi les forces russes.

Selon la Défense russe, les frappes ont été effectuées dans deux stations temporaires des forces de Kiev à Kramatorsk. Cette attaque a eu lieu après la fin du cessez-le-feu de la Noël orthodoxe. Malgré les dénonciations de non-respect de la trêve par l’Ukraine, l’armée russe a déclaré avoir respecté cette trêve de 12 heures du 6 janvier au 7, pendant 24 heures, sur toute la ligne du front. Cependant, bien avant ces déclarations, ce coup surnommé « coup de rétribution », les habitant de Kramatorsk avaient déjà dénoncé dans des groupes locaux, la position des forces armées ukrainiennes dans les foyers et les écoles de leur localité.

Selon des sources, les forces de Kiev ont continué de pilonner les localités et les positions russes. Au total, plus de 450 tirs ont été effectués, toutes directions confondues. L’armée russe a une riposte farouche et a déjoué ces attaques sur le terrain.

Une riposte aux conséquences énormes

D’après les propos de la Défense russe rapportés par nos confrères du site Sputnik, les chasseurs russes ont abattu cinq avions militaires en ces dernières 24 heures, selon le bilan quotidien de l’opération militaire. Il s’agit d’un Su-27, d’un Su-24, de deux Su-25 et d’un chasseur MiG-29.

La DCA russe a intercepté 10 projectiles de lance-roquettes multiples de production américaine HIMARS et d’Ouragan, un missile antiradar HARM, lui aussi produit aux États-Unis, ainsi que cinq drones dans la République populaire de Lougansk (RPL).

Un déchainement enragé des forces russes sur les terrains d’opération
Après avoir observé une période de trêve qui a fait dire aux mauvaises langues qu’il s’agissait d’une fuite en avant de la Russie affaibli par la guerre, les troupes russes ont poursuivi leurs actions dans toutes les directions du front. Deux groupes ennemis de sabotage et de reconnaissance ont été anéantis.

Sur l’axe de Donetsk, les forces de Kiev ont perdu jusqu’à 70 personnes près de Spornoé. Quant au sud de Donetsk, l’armée russe a déjoué les attaques des groupes de sabotage et de reconnaissance. Plus de 40 combattants ennemis ont été tués.
Il faut également souligner que plus de 30 soldats ukrainiens ont été ciblés sur l’axe de Koupinansk, et plus de 50 lors des tirs d’artillerie contre deux groupes d’assaut, dans la direction de Krasny Liman.
Enfin, 84 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaire ont été bombardés dans 117 zones.

On note que depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 365 avions, 199 hélicoptères et 2.848 drones, et a détruit 400 systèmes de défense antiaérienne, 7.449 chars et autres blindés, 972 véhicules de lance-roquettes multiples, 3.787 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 7.965 autres véhicules militaires.

Décidemment, le conflit russo-ukrainien est en train de prendre un tournant décisif avec les récents approvisionnement de l’armée ukrainienne en chars de guerre français et en matériel de guerre américain.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes