25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Le coton camerounais en exposition à Yaoundé.

C’est dans le cadre de l’exposition dénommée ” Sur les routes et les sentiers du coton du Cameroun” qui a ouvert ses portes ce 16 Janvier 2023 au Musée national à Yaoundé.

Organisée par le pôle Mode et Design du ministère des Arts et de la culture, cette exposition, la première du genre au Cameroun, a pour objectif de promouvoir le coton camerounais de sa production jusqu’à sa transformation et ses dérivés. Pour Madame Françoise Odette NGOUMOU, Coordonnatrice du pôle Mode et Design au ministère des Arts et de la culture, il est question non seulement de parler des origines du coton, des étapes de sa transformation mais aussi de toutes les chaînes de valeur et des acteurs qui tournent autour de cette filière : « _Nous voulons également que le grand public sache que dans notre grand Nord natal, nous avons le coton et que c’est là-bas que c’est produit_et que beaucoup d’autres produits dérivés viennent également de cette partie du pays »
Au delà d’être une opération de charme, cette exposition vise également à intéresser les opérateurs économiques et les investisseurs à l’activité cotonnière dans notre pays afin d’accroître sa visibilité. Le constat fait par les organisateurs de cette exposition est clair, le coton camerounais n’est pas assez connu tant sur le plan national qu’à l’international malgré sa très bonne qualité reconnue par les experts.
Dans le grand Nord, véritable bassin de production et de transformation du coton, ce secteur fait face à l’insécurité du fait de la secte islamiste Boko Haram, les artisans peinent à vivre de leur art à cause de l’absence des touristes qui est continue selon Boubakary, le président des artisans de l’Extrême Nord.


Actuellement 95% de la production du coton camerounais est vendue sur les marchés internationaux pour seulement 5% transformé localement par la cotonnière industrielle du Cameroun (CICAM). Depuis quelques mois, le gouvernement envisage relever cette filière pour porter à 50% la production nationale qui sera transformée sur place. Pour atteindre cet objectif, le préalable sera de voir la SODECOTON réaliser son propre plan de développement, lequel prévoit de porter la production de coton graine à 600 000 tonnes en 2025.
L’exposition dénommée Sur les routes et les sentiers du coton du Cameroun vise donc a faire connaître au grand public les méandres de la culture et de la transformation de ce produit, élément de base dans la confection des tissus, habits, chaussures et bien d’autres accessoires. C’est un rendez-vous à honorer, c’est une visite qui mérite d’être effectuée au Musée national à Yaoundé jusqu’au 20 Janvier prochain.

Par Bernard Rodrigue BILLONG

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes