21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Livraison des Chars Léopard en Ukraine : Olaf Scholz hésite à céder à la pression de l’OTAN.

Alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky attend avec une impatience débordante la livraison par l’Allemagne des chars léopards, l’ Alliance Nord Atlantique réunie ce 20 janvier 2023 sur la base militaire américaine de Ramstein ne trouve toujours pas un accord commun pour valider cette livraison.

                     Une photo du Chars d’assaut Léopard

C’est une situation qui démontre que la ligne va-en-guerre des États-Unis se heurterait aux intérêts ou à la conscience collective de certains pays européens, en particulier l’ Allemagne. Selon le ministre allemand de la défense, la question de la livraison des Léopard a été simplement ” discutée ” ce vendredi. En clair, aucune décision n’a été prise à ce stade sur une éventuelle livraison à Kiev de chars d’assaut Léopard, de fabrication allemande tant réclamés par l’Ukraine.

Pourquoi tant d’hésitation ?

Même si le ministre allemand de la défense refuse d’employer le mot ” hésitation ” et préfère plutôt affirmer qu’il est question de ” penser le pour et le contre “, il apparaît clairement que le sujet divise et aucune puissance encore moins l’Allemagne ne souhaite se retrouver dans l’œil du cyclone qu’est la Russie. « Nous ne pouvons pas dire quand et quelle sera la décision sur les Chars Léopard », a indiqué le ministre allemand de la défense. Avant d’ajouter « Nous avons la responsabilité de réfléchir attentivement aux conséquences pour toutes les parties au conflit ». Oui les conséquences méritent bien d’être scrutées tant pour l’Ukraine que pour le pays qui enverra les chars léopard à l’ennemi de la Russie, et Vladimir Poutine l’avait bien signifié.

Berlin, entre le marteau et l’enclume.

D’après l’ancien Ministre adjoint des affaires étrangères russes, Sergei Ordzhonikidze, les allemands se sentent toujours historiquement coupables envers les russes. Leurs chars ont tué des millions de Russes.

                                               Olaf Scholz
                                         Chancelier Allemand

l’Allemagne ne veut pas trop s’exposer, Berlin craint s’attirer les foudres du Kremlin qui affirme que la livraison de ces armes causerait l’ aggravation du conflit. D’après certains reportages, bien évidemment déniés par les officiels de des deux bords, tant que les USA ne livrent pas ses propres chars Abraham, Berlin refuserait de livrer ses chars Leopard. Même si la Pologne et la Finlande restent optimistes pour un accord final entre les alliés de l’Ukraine, l’Allemagne ne semble pas prête pour le moment d’endosser le rôle de puissance militaire car c’est elle qui doit donner l’accord à Varsovie pour livrer ces chars léopard à l’Ukraine car c’est l’Allemagne qui avait fabriqué ces blindés. Un don d’armement est donc conditionné par une approbation de Berlin, c’est cela la règle dans les contrats d’armement.
Zelensky quant à lui s’impatiente et attend une réaction rapide de ses alliés « Je peux vous remercier des centaines de fois pour le soutien déjà apporté, mais les centaines de merci ne sont pas des centaines de chars» a déclaré le président ukrainien.

                                             Vladimir Poutine
                                           Le Président russe

Sur le front, l’armée russe presse. Sur le front de Zaporozhye, elle aurait capturé Lobkove, Shcherbaky Mali, Novoandriivka, Mala Tokmachka. La chute de la ligne de défense de Zaporozhye menacerait la route d’approvisionnement s’étendant de Zaporozhye au front Est. Quant-a Bakmutt, elle serait en ce jour à moitié encerclée et les Russes attaquent Yahidine au Nord.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes