25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Obsèques de Ndongo Essomba : L’intrigante solidarité des élites de la Lékié

En prélude aux obsèques de feu Jean Bernard Ndongo Essomba, élite de la Lékié et député à l’Assemblée Nationale, l’association des Elites du département de la Lékié dans la région du centre a collecté la somme de 22 millions de Francs CFA en vue d’apporter sa contribution auxdites obsèques. Une action qui relève purement et simplement de l’égoïsme voire du sectarisme quant on sait que les élèves dans ce même département font l’école sous l’arbre faute de moyens.

C’est un geste qui a certainement été salué par plus d’un et qui, à coup sûr, est perçu par plusieurs comme un signe de solidarité et d’unité de la part des élites de la Lékié. Il servira, cet acte, (et c’est certain) de modèle et d’exemple à suivre pour certaines communautés plongées dans le noir et surtout aveuglées par le suivisme et le snobisme sans base de développement. C’est vrai et c’est un fait, les élites de la Lékié ont pu rassembler plus de 22 millions en l’espace de 2 semaines pour leur contribution aux obsèques de leur frère et mentor Jean Bernard Ndongo Essomba. C’est normal et cela mérite d’être vivement salué et apprécié. Mais seulement, un tel élan de solidarité, et il faut le déplorer, n’est visible qu’à titre ‘’ posthume ‘’ car la lékié est aujourd’hui l’un des départements les plus enclavés de la région du centre alors qu’il n’est pas pauvre en personnalités issues du régime en place.

Elites de la Lékié

22 millions de Francs CFA pour quelle fin!

A quoi va réellement servir la somme collectée par les élites de la Lékié pour les obsèques de Jean Bernard Ndongo Essomba ? La question n’échappe à une certaine classe de la société camerounaise qui considère cette contribution comme ‘’ de l’eau verser dans la Sanaga ‘’ car selon cette classe, « la famille de feu Jean Bernard Ndongo Essomba n’en a pas besoin ». Le défunt était connu pour être l’un des plus grands barons du cacao au Cameroun et en Afrique, un homme d’Affaires parmi l’un des plus prospères du Cameroun, député à l’Assemblée Nationale pendant plus d’une décennie, président du groupe parlementaire Rdpc à l’Assemblée Nationale, pour ne citer que ces casquettes-là.

En plus, il a eu droit aux obsèques officielles décidées par le président de la République (l’on sait ce que cela implique). Certains me traiteront peut-être de jaloux ou d’un journaliste en manque de mots, mais, loin de m’opposer (moi qui d’ailleurs) à cette action, encore que c’est vu dans presque toutes les communautés, l’orientation et la publicité affichée autour de cette action pose problème car elle est mal venue et mal placée. Pendant que 22 millions de Francs CFA sont collectés pour des obsèques d’un homme dont la fortune est évaluée au moins dix fois plus, et je dis du n’importe quoi, les élèves d’un établissement d’enseignement secondaire de la lékié prennent les cours en plein air depuis plus d’un mois.

Cours en plein air au CES de NKolmelen

Depuis plus d’un mois déjà, les élèves du CES de Nkolmelen dans le département de la Lékié, village situé à 25 minutes de Yaoundé et qui abrite l’échangeur récemment inauguré sur l’axe Yaoundé-Bafoussam, font l’école en plein air depuis que le vent a eu raison de la toiture de certaines salles de classe. Enseignants et élèves n’ont plus rien à cacher au soleil et à la pluie, ces derniers sont devenus leurs compagnons quotidiens sous le regard de ces élites motivés à collecter de l’argent pour des obsèques que pour rénover une salle de classe.

CES de Nkolmélen

Le Cameroun a plus que par le passé besoin d’une élite qui œuvre pour son développement afin de s’affirmer comme une nation totalement tournée vers l’émergence dessinée par le Président de la République Paul BIYA à l’horizon 2035. Le Cameroun besoin d’une plus grande solidarité mécanique basée sur le développement que d’une solidarité organique basée elle sur la politique du ventre et des classes. Ndongo Essomba a fait son temps et s’en est allé, ces élèves eux se cherchent encore et ne cherchent qu’un regard compatissant.
Vivement chers élites qu’après avoir mis sous terre votre frère et ami, vous tourniez votre élan de solidarité vers cette école et vers d’autres projets qui plombent le développement du département de la Lékié

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes