22.8 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Fotrac 2023: Un outil au service de l’intégration en zone Cemac.

La 14è édition de la Foire Transfrontalière Annuelle de l’Afrique Centrale (Fotrac) s’ouvre ce 17 Juillet 2023 à Kye-ossi dans la région du Sud Cameroun.

Pendant 14 jours, les pays de la sous région Afrique Centrale ( Cameroun, Gabon, Guinée Équatoriale etc …) Vont vibrer au rythme de la foire de la Cemac. Un événement qui, rendu à sa 14è édition, va se dérouler simultanément dans trois villes sœurs et voisines à savoir Kyé-Ossi au Cameroun, Bitam au Gabon et Ebebyien en Guinée Équatoriale. Cette foire multisectorielle se veut un grand moment d’échanges, d’affaires et de partages entre les ressortissants des pays de la Cemac. Bien plus, elle est une tribune d’expression pour les femmes et les jeunes entrepreneurs qui sont la cible première de cette initiative portée depuis plus de 14 ans par Madame Danielle Nlate.

La Fotrac regroupe aussi les administrations des secteurs publics et privées et des institutions gouvernementales.
Au delà d’un rendez vous annuel qui se veut << porteur d’idées novatrices permettant d’impulser le développement de tous les pays de la zone Cemac pour une intégration socio-économique réussie >>, cette quatorzième édition est placée sous le thème de: << La poursuite du processus d’intégration socio-économique avec la Zlecaf et la résilience face aux menaces multi-fonctions dues aux crises sécuritaires, sanitaires, alimentaires et aux changements climatiques >>.

Jeanne Danielle NLATE
                                    Promotrice de la FOTRAC

Pour la promotrice, il est beaucoup plus question de << comprendre que nous faisons face et nous avons fait face à la plus grande crise sanitaire et que nous faisons face à des crises sécuritaires, à des crises économiques ou socio économiques et qu’il est question justement de redonner confiance aux citoyens de notre communauté de l’Afrique Centrale qui peine à vraiment avancer, à valoriser le savoir faire, on parle du made in Cameroon mais aussi du made in Africa, donc chaque pays ayant l’opportunité de présenter son savoir faire, son savoir être et tous les axes intervenant en annexe tels que les formations, les conférences débats sur la paix, la sécurité, la libre circulation des biens et des personnes qui pose un réel problème… Donc discuter de tout cela, former, éduquer, prévenir des conflits en édifiant les jeunes, les formant sur les AGR (activités génératrices de revenus)…>>

S’il est reconnu de tous que la foire transfrontalière annuelle de l’Afrique Centrale est un levier sûr pour le développement et l’intégration en Afrique Centrale et qu’elle a obtenu la  reconnaissance par le gouvernement camerounais comme une institution à travers un arrêté du premier ministre, il faut cependant signaler que cet événement ne connait toujours pas le rayonnement attendu par sa promotrice Danielle Nlate du fait du manque de moyens financiers. Il est peut-être temps que la conférence des Chefs d’Etats de la Communauté Économique des Etats l’Afrique Centrale ( CEEAC) reconnaisse une fois pour toute la Fotrac comme un outil de la Cemac et lui accorde les moyens nécessaires pour son champ d’actions et applications.
Peut-être que l’intégration sous régionale tant appelée de les voeux passera par là car la Fotrac, c’est également un moment de valorisation, de partage et de mélange des cultures.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes