21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Fecafoot: Eto’o assure et rassure.

Face à la presse nationale et internationale ce 18 Juillet 2023, Samuel Eto’o président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), a présenté les dernières résolutions après l’audit de la FIFA et l’octroie la bagatelle somme 6.5 millions de dollars pour le développement du football camerounais. Les clubs Apejes de Mfou, Coton sports de Garoua et Colombe du Dja et Lobo ont également bénéficié des sommes importantes pour la participation de leurs joueurs à la dernière phase finale de la coupe du monde.

La FIFA octroie 6,5 millions de dollars à la FECAFOOT.

l’annonce du président intervient après l’audit de la FIFA au siège de Tsinga. La sainteté des comptes et la bonne gestion de la Fecafoot se traduisent par la déclaration de Samuel Eto’o lorsqu’il dit: << La fecafoot est l’un des meilleurs élèves de la FIFA >>. Les belles performances de l’équipe de Tsinga se traduisent par la somme maximale de 6,5 millions de dollars. soit une répartition de 3 millions de dollars pour la construction des stades de proximité et 3,5 millions de dollars pour le fonctionnement de l’instance faîtière du football camerounais.

Les clubs de première division goûtent les saveurs du mondial

Trois clubs d’élite one du Cameroun à savoir Colombe Sportive du Dja et Lobo, Coton sport de Garoua et Apejes de Mfou recevront chacun des sommes issues de la participation des footballeurs locaux à la dernière coupe du monde. Apejes de Mfou touchera la rondelette somme de 42.706 505 F cfa, Colombe du Dja et Lobo empoche 64 059 754 Fcfa et enfin coton qui s’en tire avec la part belle de 128 119 510  de nos franc. Selon la communication du président Eto’o, résultant de l’échange avec le président de l’ACEC, cet argent sera redistribué aux différents clubs de première division selon un quota bien défini.

Ces retombées financières issues de la FIFA viennent non seulement confirmer le travail remarquable abattu par l’équipe de Samuel Eto’o Fils depuis plus d’un an et demi, et aussi redonner de l’oxygène non seulement aux clubs d’Elite mais aussi aux caisses de la Fecafoot qui en ont vraiment besoin pour la restructuration du football camerounais et la poursuite du grand chantier des infrastructures à travers la construction des stades de proximité. Malgré le Rififi créé par certains qui ont certainement mal de la gestion du football camerounais, cette sortie du Président de la Fecafoot vient rappeler qu’à Tsinga l’objectif premier est le développement du football camerounais.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes