21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Cameroun : Faustin Archange Touadera à rencontré Paul BIYA ce 12 septembre 2023 à Yaoundé.

Le président de la République Centrafricaine, président en exercice de la conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC et facilitateur désigné de la CEEAC dans la crise politique au Gabon s’est rendu au Palais présidentiel Camerounais tard en fin de journée ce 12 septembre 2023 pour un tête à tête à huis clos avec Paul BIYA.

Si Faustin Archange Touadera est un habitué du Cameroun et du palais présidentiel d’Etoudi où il rencontre régulièrement le locataire des lieux, sa visite non annoncée de ce mardi 12 septembre 2023 au soir auprès de son homologue Paul BIYA est vue par plusieurs observateurs comme hautement importante car concernant les questions relatives à la situation actuelle dans la sous région et précisément au Gabon.
Faustin Archange Touadera est venu rendre compte à Paul BIYA cinq jours après sa visite au Gabon où il a rencontré l’actuel homme fort le général Brice Clotaire Oligui Nguema président de la transition, où il a négocié et obtenu la libération du président déchu Ali Bongo Ondimba et où il a rencontré l’opposition et la société civile. Le facilitateur de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) est donc certainement venu à Yaoundé pour dire au doyen des chefs d’Etats de la sous région ce qu’il a vu et entendu sur place.

Son Excellence Faustin Archange Touadéra, Président de la RCA ( à gauche) et Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la transition au Gabon ( à droite)

Depuis le coup d’État du 30 Août 2023 qui a renversé le président Ali Bongo Ondimba, aucun Chef d’Etat de la sous région ne s’est clairement prononcé, le Cameroun à travers son ministre de la communication s’est limité dans un communiqué à demander le retour à l’ordre constitutionnel et la préservation de la sécurité du président Ali Bongo et de sa famille. Lors de la session extraordinaire des Chefs d’Etats de la CEEAC tenue en urgence le 4 septembre dernier, le Gabon a perdu la présidence de cette organisation gérée jusque là par Ali Bongo aussi, le Gabon a été suspendu de toutes les organisations sous régionales sans pour autant procéder à une fermeture des frontières de la part des pays frontaliers au Gabon.

Que peut encore la CEMAC ? Rien de plus qu’accompagner ce pays et le régime en place dans sa transition car le pays dispose déjà d’un président et d’un gouvernement de transition conduit par le premier ministre Raymond Ndong Sima.
On dira tout simplement qu’il fallait au moins rendre compte.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes