21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Objectif de Développement Durable : Le Cameroun classé 139ème sur 166 pays enquêtés.

C’est ce qui ressort du rapport sur l’état de mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable présenté au cours d’un séminaire de formation des journalistes organisé par UN presse club au siège du Centre des Nations Unies de Yaoundé ce 20 septembre à l’occasion de la célébration de la semaine sur les ODDs.

UN presse club, est un collectif de journalistes qui constitue un relai d’informations entre les pouvoirs publics, les organisations du système des nations unies et les populations. 7 ans après sa mise en exécution, le Cameroun enregistre un taux de 55% de mise en exécution des différents objectifs de Développement Durable ainsi déclinés dans la Stratégie Nationale de Développement 2030(SND30).

Il faut le dire, le Cameroun enregistre un avancement modéré dans les ODDs 1,3,4,6,7,11,17. Les ODDs sur lesquels l’on observe une réelle évolution sont ceux liés à la protection des femmes et à leur autonomisation , les nations Unies ont de ce fait déployé des actions en vue de soutenir les pouvoirs publics. Concrètement, 2000 femmes ont bénéficié d’une formation professionnelle, afin de participer à la production nationale. De plus,26824 femmes ont reçu un service essentiel à la suite de Violences Basées sur le Genre. Aussi, 473000 personnes ont été formées dans certaines zones afin de renforcer leur résilience et leur capacité aux changements climatiques. 2700 micro-projets ont été soutenus, environs 4000 emplois offerts aux jeunes.

Sur 17 ODDS, 10 sont encore en stagnation, les progrès ne sont pas consistants.

Cependant, pour que le Cameroun enregistre de réels progrès dans la mise en œuvre des ODDS, il faudra mettre à disposition une enveloppe estimée à hauteur de 88 000 milliards de FCFA. Une somme que l’Etat ne peut pas fournir seul sans l’intervention de certains partenaires financiers et techniques d’où le prêt de 18 millions de dollars soit 12 milliards de FCFA octroyés par la Banque Arabe pour le Développement Economique de l’Afrique (BADEA) en faveur des PME Camerounaises en 2021 dans l’optique de soutenir leur résilience face à la COVID .

Il est important de rappeler que plusieurs facteurs sont à l’origine de ces stagnation dans la réalisation de tous les ODDS notamment le crise à COVID 19 ,la guerre Russo-ukrainienne et les différentes crises sécuritaires dans les zones du Nord -Ouest, Sud-Ouest ,de Extrême-Nord qui plombent économie du pays.

Par Raïssa Fouda

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes