24.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Cacao made in Cameroon : Le prix du kilogramme reste statistique

[contact-form][contact-field label=”Nom” type=”name” required=”true” /][contact-field label=”E-mail” type=”email” required=”true” /][contact-field label=”Site web” type=”url” /][contact-field label=”Message” type=”textarea” /][/contact-form]

Les chocolatiers de France reçus par le ministre du commerce à Yaoundé le 27 mai 2021 ont réaffirmé leur volonté à respecter l’engagement pris il y a 03 ans dans l’achat du cacao camerounais. Un engagement qui maintient le prix du kilogramme de cette fève à 1640 FCFA.

Pas de revalorisation du prix du cacao pour cette campagne cacaoyère. Les chocolatiers Français reçus en audience le jeudi 27 mai dernier n’ont pas porté le masque de l’ange Gabriel, annonciateur de bonnes nouvelles : « 1640 FCFA est un engagement pris depuis 03 ans ». Ces mots de Daniel Mercier , président de la confédération des chocolatiers de France n’ont pas surpris le producteur local encore moins le ministre du commerce plongé corps et âme dans l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs. Plusieurs parmi eux viennent d’ailleurs de bénéficier sur instruction du Chef de l’État, d’un montant de près de 800 millions FCFA. Le pactole visait à récompenser tous ces producteurs locaux qui se sont distingués dans le traitement de la fève. Il s’est agi en fait de la prime qualité.
D’après le ministre camerounais du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le cacao made in Cameroon intéresse de plus en plus les chocolatiers Français. Ce qui veut dire que les agriculteurs doivent redoubler les efforts dans la culture et surtout la production du cacao de bonne qualité. Selon les statistiques de l’Office National du Cacao et du Café (ONCC), la campagne 2019-2021 a permis de constater une production en baisse 257.151 tonnes en 2020 contre 264.253 à la précédente campagne. Le Conseil interprofessionnel du cacao et café (CICC) dans son initiative « New Generation » tient à booster à nouveau cette production.
Dans les villages et grands bassins de production, les uns et les autres entendent par 1640 f, le prix officiellement déclaré : « Quand on fixe le kilogramme de cacao à 1640fcfa, ici au village, les acheteurs vont le prendre à 1200f, 1300f. Pour arriver à 1500f, on procède par des ventes groupées. Ça nous met à l’abri des coksseurs près à acheter à vil prix, le cacao encore frais. Nous apprécions les efforts du gouvernement camerounais qui lutte pour que le prix du cacao ne chute plus comme avant. Ça nous avait découragé si bien que plusieurs parmi nous avaient abandonné nos cacaoyères pour les remplacer par des champs d’Arachide. La qualité du cacao est améliorée, il faut bien que les grands chocolatiers Français comme tu le dis, songent à faire mieux. On ne peut pas dire que le cacao du Cameroun est très prisé et le prix reste le même », a laissé entendre Joseph Ebanga E, producteur de cacao, rencontré à Ekodena, petit village situé à 03 km du centre-ville de l’arrondissement d’Esse.
JB Abobo

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes