21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

La Conférence semestrielle des gouverneurs de régions s’achève sur une note de satisfaction

[contact-form][contact-field label=”Nom” type=”name” required=”true” /][contact-field label=”E-mail” type=”email” required=”true” /][contact-field label=”Site web” type=”url” /][contact-field label=”Message” type=”textarea” /][/contact-form]

 

Le maintien de l’ordre public, l’accélération de la décentralisation et la lutte contre le grand banditisme fortement recommandés aux patrons des régions par le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji. Ce sont là les principales recommandations à retenir des travaux de la conférence semestrielle des gouverneurs de régions tenue du 14 au 15 juin 2021 à Yaoundé, siège des institutions politiques du Cameroun. Lesdits travaux ont tourné autour du thème « Décentralisation et ordre public ». Le ministre de l’administration territoriale a demandé aux gouverneurs des 10 régions du pays à tout mettre en œuvre pour accélérer la décentralisation dans leur domaine de compétence respectif. Ceci dans l’optique d’accompagner les collectivités territoriales décentralisées à impulser le développement local. C’est ce sans quoi la décentralisation ne sera qu’un cheval blanc vendu aux populations dans les campagnes. Le ministre Paul Atanga Nji a également insisté sur le maintien de l’ordre public. Sur le viseur, l’activité des mototaximen qui tend à être prise en otage par les bandits de grand chemin. La protection des populations et leurs biens restent pour l’instant une priorité du gouvernement. L’on ne saurait occulter la lutte contre la détention illégale d’armes à feu : « Vous devez poursuivre sans relâche la lutte contre la détention illégale d’armes à feu. En conséquence, vous inviterez toute personne irrégulièrement détentrice de ces armes à l’effet de les remettre sans délai sous votre coordination aux services de la gendarmerie et de la police », a prescrit le ministre de l’administration territoriale aux représentants du Chef de l’Etat dans les régions.
Paul Atanga Nji a salué les efforts des gouverneurs de régions dans l’éveil de conscience des populations à ne point céder à la manipulation de certaines brebis égarées qui veulent voir le Cameroun sombrer dans la violence. En ce qui concerne la situation sécuritaire du pays, l’on a eu droit à des exposés des patrons de la délégation générale à la sûreté nationale et du Secrétariat d’État à la Défense chargé de la gendarmerie nationale. Des deux personnalités, l’on retient que la situation sécuritaire du pays est maîtrisée ; malgré quelques poches de résistance des groupes séparatistes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest et quelques attaques épisodiques de la secte Boko Haram dans le septentrion, il n’y a pas de quoi avoir peur. Les camerounais bien que dormant en toute quiétude, doivent garder un œil ouvert.

JB Abobo

 

[Photo: Actu Cameroun]

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes