26.7 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Communication CAN TOTALENERGIE 2021 au Cameroun : Rien ne bourge véritablement

Le silence perçant autour de la communication sur la CAN totalenergie 2021 au Cameroun suscite de vives interrogations au sein de l’opinion publique à quelques jours de l’organisation de l’événement dans le pays.

 La prochaine Coupe d’Afrique des Nations est prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. Pourtant, à quelques jours de la tenue de cette grande messe de football continental, les villes du pays retenues pour les matchs de cette compétition restent nues comme des crapauds. Pas de toilette particulière, pas de banderoles d’annonce encore moins de panneaux publicitaires dans les artères de ces villes à savoir Yaoundé, Douala, Bafoussam, Limbe. Une situation qui suscite des interrogations dans les esprits de certains citoyens. La question qui se pose ici est celle de savoir si la communication de la Can avait été confiée à un cabinet autonome qui serait en posture de chantage ou alors relève-t-elle de la compétence du comité local d’organisation. Une source du ministère des sports ayant requis l’anonymat nous fait savoir que le COCAN a en son sein une Commission en charge de la Communication dont le président est Abel Mbengue. Selon elle c’est cette équipe qui aurait la charge de faire le marketing autour de l’organisation de cet événement. Une autre source indexe le ministère de la communication qui aurait une part de responsabilité. Qu’en est-il réellement ? Une mauvaise volonté ou alors une insuffisance des ressources allouées à cette rubrique ?

Les 275 millions à problème pour la communication de la CAN

Narcisse Mouelle Kombi, président du COCAN

Selon le document signé du Secrétaire Général  de la Présidence de la République, et adressé au secrétaire général des services du premier ministre, le budget alloué à la Can totalenergie 2021 est de 13.000.310.000 (treize milliards trois cent-dix mille fcfa). Dans cette enveloppe jugée de trop par certains Camerounais, 275 millions fcfa ont été alloués à la commission Communication et marketing avec pour ordonnateur le ministre de la communication. Une somme jugée insignifiante car selon son libellé, elle devait être divisée par trois entités à savoir : Le ministère de la Communication, la commission de communication du cocan et la commission marketing. Le ratio fait moins de 100 millions par entité. Une somme alors insignifiante pour l’immense chantier confié à ces commissions. Sur cette base l’on peut comprendre le profond sommeil qui enveloppe la communication autour de cet événement. Toutefois le pays gagnerait à y mettre du tonus afin de ne prêter aucun flanc aux détracteurs.

 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes