22.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Ce que les 16 Années de Chancellerie peuvent apprendre aux Leaders Africains:

D’aucuns se demandent s’il est vraiment pertinent de rédiger un article sur le départ voulu cette semaine, d’Angela Merkel après 16 ans en tant Chancelière d’Allemagne. A ceux-là, nous répondons par l’affirmative. Oui, le leadership de Merkel peut nous éclairer;  D’abord sur le leadership féminin, ensuite sur la longévité  au pouvoir, et enfin sur la politique africaine de la première économie européenne.

 Lorsqu’ en 2015 des milliers de réfugiés fuyant les guerres en Syrie, Irak, ou Afghanistan se sont massés aux portes de l’Europe et particulièrement aux portes de l’Allemagne, le leadership féminin s’est manifesté dans l’une de ses plus sublime expression: La réceptivité, l’acceptance, la compassion. Dans un geste de compassion et d’acceptance, certes impopulaire, Madame Angela a ouvert les portes de l’Allemagne à des milliers d’enfants, de femmes enceintes et d’hommes à la recherche d’un bonheur perdu. Pour montrer qu’elle n’est pas seulement compassionnée, mais aussi une femme pragmatique, Madame Angela Merkel   s’est évertuée à résoudre le  problème à la source à travers ses multiples initiatives dans la résolution du conflit en Syrie. Ce pragmatisme féminin très obstinée  surtout en matière de sécurité  s’est encore illustré dans la question du Nordstream pipeline. Refusant de plier l’échine face aux pressions Américaines  sur le Projet Nordstream, Angela Merkel et Vladimir Poutine ont pu mener ce projet à terme, du moins du point de vue infrastructurel. Par cette ténacité, Angela Merkel relègue  le combat idéologique en second plan, pour assurer l’alimentation continue de l’Allemagne en source d’énergie indispensable pour les chauffages des ménages  et pour les industries.

                                 Angela Merkel

. D’aucuns estiment que 16 ans, c’est beaucoup trop d’années au pouvoir. La question de la durée au pouvoir est presque immatérielle. Il n’y a pas de directive divine définissant la durée de leadership. Ce qui  importe, ce sont les résultats. La compétence et l’amélioration de la prospérité  et la sécurité  d’un pays   doivent être parmi les  critères majeurs, limitant la durée de leadership dans un Etat moderne. En 16 ans de leadership, Merkel a mis fin à la circonscription militaire, à l’introduction des incentives encourageant les pères de familles à faire la garde des enfants. Qui ne se souvient pas de sa détermination à protéger l’épargne des ménages allemands au plein de la crise financière de 2008 ? L’on se rappelle aussi de ses démarches pour sauver l’euro  lorsqu’elle insiste que des pays européens (tels que la Grèce) engouffrés dans la crise de la dette implémentent des réductions drastiques de leurs dépenses. Plus récemment, le leadership de Merkel   dans la réponse contre la pandémie Covid-19 s’est montré effectif comparé à d’autres pays développés. Sur le plan de l’emploi,  Madame  a présidé à une réduction de moitié du nombre de personnes sans emplois; de 5 millions en 2005 lorsqu’elle prend les rênes de la chancellerie à moins de 2.5 millions de nos jours.

Quant-à l’ héritage de sa politique africaine, il ne serait pas exagéré de dire que Madame  Merkel n’a rien accompli de substantif. En Août 2022, elle invite plusieurs présidents africains à Berlin pour entre évaluer les initiatives  du G20 Compact with Africa, une initiative qu’elle lance pendant qu’elle dirige le G20. Le constat est clair, nous disent les experts. La plupart des compagnies allemandes sont hésitantes  à investir en Afrique. A qui la faute? Notre continent reste incapable de construire des infrastructures de transport ou  créer des climats sécuritaires  et des environnements d’affaires suffisamment stables pour attirer des investisseurs.  Cela dit, nous relevons que Madame Merkel  s’est impliquée en Afrique principalement pour limiter l’immigration illégale vers l’Europe. D’où son engagement prononcé envers les pays sahéliens le Niger, Mali, Tchad, Burkina Faso et la Mauritanie. Au-delà de l’aspect sécuritaire, la politique Africaine de la Chancelière ne s’est pas démarquée de son aspect assistance au développement économique et social comme cela fut observé avec des pays comme l’Ethiopie.

Le passage d’Angela Merkel à la chancellerie allemande offre suffisamment d’exemples dont les leaders africains présents et futures peuvent s’inspirer; car les peuples Africains ont las d’être à la traine de la marche du monde.

 

 

 

 

Related Articles

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes