22.8 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

CAN 2021: Le Sénégal sur le toit de l’Afrique

 Les lions de la Teranga se sont adjugé le titre de champion d’Afrique après avoir battu au tir au but les pharaons d’Egypte amené par un excellent Mohamed Salah. Les coéquipiers de Sadio mané décroche ainsi leur premier sacre, après les finales manquées de 2022 et de 2019. Le Sénégal, porté par sa star Sadio Mané, ne s’est pas facilité la tâche après ce penalty accordé après la faute de Mohamed Abdelmonem sur Saliou Ciss, après un tacle raté, et crocheté sur la gauche de la surface (5e). Un penalty raté par Mané qui aurait pu changer la face de cette finale.

 Gabaski, un gardien intraitable

 Le génie sénégalais  de Liverpool et ses coéquipiers se sont heurté à un mur infranchissable  appelé Mohamed Abou Gabal, dit Gabaski, une nouvelle fois très inspiré, qui choisit le bon côté et détourne le ballon avec les poings sur le penalty de Mané à la  7e minute du match.

Gabaski, décisif lors des séances de tirs au but contre la Côte d’Ivoire et le Cameroun, restera certainement comme un des personnages clef de la CAN 2022. Dès le début de rencontre, les Lions poussent, alors que les Pharaons souffrent, mais ne plient pas face aux assauts sénégalais. Comme cette frappe d’Ismaïla Sarr trop écrasée alors qu’on jouait la 12e minute.

Il faut attendre la 27e minute pour voir Mohamed Salah, en manque de fraîcheur, tirer au but. À la 42e minute, côté gauche à la limite de la surface, le Pharaon envoie le ballon dans la lucarne de Mendy avec une frappe magnifiquement enroulée. Le portier Sénégalais est à la parade.

Dominateur à Yaoundé, le Sénégal ne concrétise pas malgré plusieurs temps forts. À la pause, les Lions n’ont toujours pas trouvé la solution pour commencer à essayer de casser l’adage qui dit : « jamais deux sans trois. » Déjà deux fois finaliste malheureux en 2002 et 2019, la troisième doit enfin être la bonne.

Le Sénégal succède à l’Algérie

En seconde période, Gabaski est encore décisif en attrapant le ballon juste devant les pieds de Sadio Mané. Le portier du Zamalek est aussi sur la trajectoire d’un centre de Saliou Ciss au premier poteau. Pour la quatrième fois depuis les huitièmes de finale, l’Égypte emmène son adversaire en prolongation.  Gabaski, extraordinaire tout au long de la finale, ne donnera pas la 8e CAN aux Pharaons, Sadio Mané, élu meilleur joueur de cette édition, emmène les Lions sur le toit de l’Afrique avec son tir au but réussi.

Depuis leur première inscription en 1965, année aussi de leur première qualification, les Lions espéraient vivre ce moment et succéder ainsi à l’Algérie.

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes