24.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Assemblée Nationale-Cameroun : Questionnements autour d’un projet de loi relatif à un poste de vice-président

L’information a futé des arcans très restreint du pouvoir de Yaoundé et n’attend plus que la confirmation.

La sonnette d’alarme a été tirée par le quotidien infoMatin, un journal ayant pignon sur rue dans le pays. On peut lire aisément à la grande Une de sa récente parution : « Sauf changement, un projet de loi portant création, entre autre, d’un poste de vice-président de la République chargé de la task force sera déposé à la chambre basse, au cours de cette session de mars. Au regard du job description, il est facile de deviner la personnalité à qui ce précieux fauteuil est réservé.>> Une autre rumeur, sans valeur probante, fait état de la création d’un deuxième poste de vice-président de la République consacré aux populations anglophones.

Une session aux grands enjeux  

Ayant débuté le 11 mars dernier sous convocation du président de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yeguié Dibril pour la date sus cité, la session de mars annonce pleins d’enjeux. Outre le soupçon d’un projet de loi sur le retour de la vice-présidence, d’autres sources d’informations parlent d’un éventuel projet de loi sur la création de 3 nouvelles Région à savoir celles du Noun, de la Sanaga Maritime et du Mbam. Tout ceci impliquera inéluctablement la modification de la constitution afin d’adapter la norme suprême du pays aux innovations projetées. Vue sous cet angle, c’est une session parlementaire sans répit et qui nécessite beaucoup de vigilance en ce moment où de nombreux foyers de tension sont visibles.

             Arrivée du président de l’AN

La rue en parle déjà 

Depuis que ces informations ont futées pour se retrouver dans l’espace public, la rue bouillonne. D’aucuns voient déjà un retour à l’Etat Fédéral dont le pays s’était désolidarisé par le passé, d’autres y voient justice et réparation. C’est le cas d’Arnaud ressortissant du Mbam qui s’est exprimé dans les réseaux sociaux : « si on pense à donner finalement au Mbam sa Région, cela n’est que justice car c’est depuis que cela devrait être fait mais au lieu de cela, on nous avait trompé en divisant plutôt le territoire en deux départements.» Certaines voix dans les chaumières parlent d’un retour au « dauphinnat » avec la probabilité que le vice-président assume l’intérim en cas de vacance du pouvoir ». Pour les tenants de cette thèse, le Président Paul Biya serait en train de préparer sa succession. Pour l’instant, les Camerounais s’interrogent sur les probables nominés pendant que des clans se divisent au sein de l’appareil gouvernemental. La suite des évènements s’annonce serrée.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes