22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Pacte sur le Nucléaire Iranien : Le cynisme de la realpolitik.

Le conflit en Ukraine va sans doute affecter les efforts visant à raviver les négociations sur le nucléaire Iranien. Moscou exige que ses discussions dans le cadre de ses accords commerciaux avec l ‘Iran ne souffrent d’aucunes sanctions prises par les pays occidentaux suite l’opération militaire en Ukraine. La Russie est un des pays signataires du Pacte Nucléaire avec l’Iran de 2015. Autres signataires incluent les Etats-Unis, Le Royaume-Uni, l’Union Européenne, la France, L’Allemagne et la Chine. Les Etats-Unis, sous l’administration Trump, sont sortis de cet accord en 2018.

Après avoir banni l’importation de pétrole russe, les occidentaux courtisent l’Iran dans l’espoir de soulager le stress du marché global de l’énergie. D’après des experts occidentaux un accord avec l’Iran augmenterait les exportations de l’Iran de 500,000 barils par jour en Avril et en Mai. Et des accords plus compréhensifs permettraient des exportations d’au moins 1.5 million de barils par jours si les sanctions contre l’Iran étaient levées sur seulement neuf mois.  L’Iran représente en ce moment près de 3 % de la production mondial de pétrole.

L’Iran allié de la Russie dans le format de la coopération de Shanghai a-t-elle intérêt à faire cette faveur aux Occidentaux au détriment de son voisin et partenaire russe ?  Seul le futur nous le dira. Sergueï lavrov a d’ailleurs reçu cette semaine son homologue iranien afin d’échanger entre autres sur ces questions d’intérêts communs.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes