24.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Journée de l’enfant africain : avancées des droits de l’enfant au Cameroun

Malgré l’éloquence de quelques textes juridiques en vigueur dans le pays en matière des droits de l’enfant, il n’est pas exagéré de dire que la protection des droits de l’enfant au Cameroun reste un sujet à quottions.

Un tour dans quelques rues de la cité capitale Yaoundé ou dans les villages de l’extrême-Nord du pays, pour ne citer que ces deux cas, nous permettra de sitôt de se rendre à l’évidence. En effet, le phénomène d’exploitation des enfants continue de se pratiquer à ciel ouvert dans certaines rues de Yaoundé. La devanture du palais des sports de Yaoundé est le lieu où se vie cette pratique au vu de tous. Des adultes parfois non lépreux assis en bordure de route bavardant devant, des enfants de 6, 10 et même des jeunes fille de 13 ans, assiette à la main demandant de l’argent aux passants. Un autre phénomène du genre se pratique dans cette même ruelle. Une dame moitié folle moitié lucide, assise en bordure de route avec un ou plusieurs enfants demandant de l’argent aux passants. Des images tristes en pleine Capitale qu’on serait tenté de se poser la question de savoir que fait le Ministère des affaires sociale face à ce phénomène ? Hors si la pratique dure et se consolide c’est justement parce que rien n’est fait ; rien de sérieux.

La déscolarisation ou la sous scolarisation reste d’actualité dans la partie septentrionale du pays ; sans perdre de vue des pratiques telles que les mutilations génitales et les mariages précoces. C’est vrai qu’ici les pouvoirs publics se heurtent plus à un problème de mœurs. Mais la pratique continue de dicter sa loi en privant de nombreux enfants de leur droit fondamentaux.

Il faut souligner aussi la situation des enfants employés dans les chantiers miniers de l’Est du pays.

De nombreux efforts restent à faire

Le Cameroun a lancé les activités en prélude à la 32ème édition de la journée de l’enfant africain  depuis le 1er juin 2022 avant de célébrer l’événement le 16 juin dernier. Le thème ayant encadrés cette cérémonie tournent autour de la protection de ces enfants. Le thème national retenu pour cette édition est : « Protéger chaque enfant contre la violence, l’exploitation, les négligences et les abus: une priorité pour le Gouvernement camerounais. » Un thème dont le souci est de s’acclimater à la quatrième disposition de l’agenda 2040 de l’Union Africaine. Bien que des politiques soient menées dans le pays pour garantir au plus les droits des enfants, beaucoup reste à faire pour mettre un plus grand nombre d’enfants à l’abri de certain abus.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes