24.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Transport: Les coûts de la visite technique donnent désormais des sueurs froides

Depuis le 1er juin 2022, les prix des visites automobile au Cameroun sont montés d’un cran augmentant les déboires des propriétaires et détenteurs de véhicule.

La nouvelle grille tarifaire applicable aux visites techniques, par exemple, d’une voiture de tourisme s’élève désormais à 17 900 FCFA toutes taxes compris contre 9500 FCFA prix avant l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs. L’on note une augmentation de 8400 FCFA en valeur absolue. Pour les taxis le coût s’élève à 4900 FCFA contre l’ancien prix qui était de 2800. Le Ministre du Transport précisait dans l’une de ses récentes sorties : « Faisant suite aux conclusions des concertations avec des administrations et les organisations socioprofessionnelles du secteur des transports routiers, ainsi que l’association de défense des droits des consommateurs […], j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir intégrer dans le système de sécurisation du processus de délivrance de la technique automobile, […], les éléments de tarification contenus dans le procès-verbal de consensus, ci-joint »

Il faut préciser que c’est depuis le mois de décembre dernier que l’Association des sociétés agréées pour le contrôle technique des véhicules du Cameroun (Asactv) a annoncé que ses membres vont augmenter les prix de leurs prestations parce qu’ils font face à des charges que les anciens prix ne peuvent plus couvrir. Une mesure qui devait être appliquée depuis janvier 2022.

Une autre inflation qui vient s’ajouter à une liste déjà longue

Le Cameroun se trouve actuellement affaissé sous le poids de l’inflation des produits de premières nécessités à l’instar du riz, huile, savon et bien d’autres. Il faut aussi reconnaitre l’inflation des produits tels que la farine blé, le faire et même certains produits pétroliers du fait de la guerre en Ukraine. Cette inflation à l’air de se propager à d’autres domaines. Il ne faut surtout pas perdre de vu que le secteur de transport est un secteur très fragile dans le pays. Car c’est de là que de nombreux malaise se font le plus souvent entendre sauf qu’ici il s’agit d’une initiative privé encadrée par le Gouvernement. Malgré des grincements de dents de certains automobilistes, la situation semble encore sous contrôle.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes