21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Insécurité-Cameroun: Braquage à l’italienne, Nkozoa le nouvel eldorado des hors la loi

C’est le constat fait une fois encore ce jeudi 14 juillet dans ce nouveau quartier limitrophe à celui d’Olembé et administrativement lié à l’arrondissement de Soa.

Les faits se déroulent au lieu-dit Bocom Nkozoa. Il est environ 22h lorsque trois individus sur la moto se garent face à la “boulangerie pâtisserie mon beau” devant une boutique de vente de téléphone et accessoires y compris des téléviseurs plasma. Alors que son jeune propriétaire s’en presse de fermer le dernier battant de sa boutique, il est sollicité pour l’achat d’un chargeur androïde. Constatant que la pièce n’est plus à portée de main il décline l’offre. C’est alors qu’on lui fera voir un PA soigneusement dissimulé et des couteaux à double usage. Face à la pression de réouverture de la boutique le jeune propriétaire décide de s’engager dans un sprint criant à gorge déployée bandits… bandits..à l’aide…Face à la solidarité populaire à sortir, ceux-ci s’engageront dans les tirs de sommations et intimidations. Un automobiliste ayant vécu la scène s’engagera alors à leur poursuite mais à quelques mètres de là son véhicule recevra une balle et s’immobilisera. Les trois braqueurs s’en sortiront à grande vitesse sur leur moto laissant commentaires, stupéfaction et inquiétude dans le quartier.

D’après certaines indiscrétions, ceux-ci sortaient d’un coup manqué à quelques encablures de leur nouvelle proie de fortune.

Loin d’être un cas isolé, il n’est plus anodin de se faire agresser en plein jour, voir son sac s’envoler sur ce tronçon embouteillé et en développement exponentiel.

En rappel, depuis la multiplication des pôles économiques (la gare routière, le stade, snacks, boulangeries les stations-services, quincailleries et bien d’autres le niveau d’insalubrité, l’incivisme est passé du simple au triple autant que le taux de criminalité et de consommation de stupéfiants qui impactent sur la quiétude des populations.

Au-delà de ces faits martelés par l’assassinat d’une jeune dame par son compagnon ce même jour, plusieurs d’autres cas sont décriés notamment au lieu-dit entrée Soa Akak, lycée Nkozoa, entrée champs de tir et lac Nkozoa. A Olembé, l’entrée socasable, rails entrée écoles et pire les bordures du stade s’en sortent avec la mention très dangereux.

Tout compte fait, à ce jour les quartiers Olembé Nkozoa, Akak, Tsonga et Nkometou sont toujours à la recherche d’un poste de sécurité public sans lequel avec l’ouverture avenir de la gare routière des instituts supérieurs d’enseignement ajouté à cela l’activité de sable déjà existante en passant par la population galopante de ce jeune quartier rien ne sera plus sans risques.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes