25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Coupe du monde militaire : le Cameroun rentre dans l’histoire de la compétition

Le pays de Roger Milla a participé avec Maestria à la dernière coupe du monde de football militaire féminin au pays de l’oncle SAM. À la tombée des rideaux, les Amazones de FAP ont glané la médaille d’argent face aux bleue de France sous le score de 2 buts à 1.

Engagé dans une compétition qui réunissait les 08 meilleures sélections militaires du monde, le Cameroun dans ses premières sorties n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors de ce tournoi. En ouverture, les lionnes ont battu les Américaines, pays hôte de la compétition 2 buts à 1. Lors de leur seconde rencontre, les Camerounaises portées par l’expérimentée Annette Ngo Ndom ancienne lionnes indomptables ont humilié l’Irlande 12 buts à 0. Avec un nouveau record Guinness pour Raissa Nanga qui inscrit un triplé en 03 minutes. La troisième rencontre face à des Allemandes beaucoup plus résistantes que les Irlandaises ont néanmoins été battues et ont pris une leçon tactique de football. Au coup de sifflet final, les lionnes se sont imposées par 3 buts à 0.
Teigneux, joueuse, physiquement au point, les lionnes ne laissent aucun répit et aucune chance à leurs adversaires. Pour le match qualificatif pour la finale, c’est avec beaucoup d’aisance et de finesse que les pouliches Mike Ndoumou ont infligée une sévère défaite 8 – 0 aux Belges. Brenda Tabe ouvre la marque après seulement 7 minutes de jeu, puis récidive à la 10e minute, avant d’inscrire son Hatrick à la 20e minute de jeu. Au terme des 45 premières minutes, l’attaquante camerounaise avait déjà inscrit 5 buts portant son total à 8 et trône sur le classement des meilleures buteuses de la compétition. Au terme d’une rencontre où les lionnes ont été ultra dominatrice le score est sans appel 8 – 0. Les lionnes qualifiées pour la première fois dans une finale de championnat du monde féminin, et jusqu’ici le seul pays africain. Lors d’une finale disputée, les lionnes ouvrent la marque, mais finissent par s’incliner après l’expulsion de la gardienne Annette Ngo Ndom. Le Cameroun termine sur la seconde marche, pour la première fois un pays africain finit sur cette place dans ce tournoi. Cette autre compétition où le Cameroun aura brillé dans les cieux américains, participent au rayonnement sportif camerounais, mais également à l’armée camerounaise dans son volet développement du sport. Une autre prestation honorable met les Forces Armée et Police plus que jamais premiers clubs de sports sur la scène nationale sans distinction de discipline.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes