22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Fecafoot – Coq sportif: le difficile divorce.

Quelques mois après la résiliation du contrat qui liait l’instance faitière du football camerounais Fecafoot dirigé par le goleadors Samuel Eto’o Fils et la firme française d’équipement sportif le Coq Sportif. La pilule semble ne pas passer entre ces deux instances qui par personne morale et physique interposée se livrent à une guerre soit pour être indemnisé soit pour rentrer dans leurs droits en ce qui concerne le Coq sportif.

La guerre des bases manœuvres

Le nouvel exécutif de Tsinga incarné par son président ont donné il y a quelques semaines le nom du nouvel équipementier des lions indomptables du Cameroun. Nomination qui n’était pas du goût du Coq sportif qui lui se revendique être l’équipementier des lions en vue de la prochaine Coupe du monde de football. bien que déterminée à changer d’équipementier la FECAFOOT pour des raisons de non-respect des termes de contrat et bien d’autres raisons, est restée sourde et muette après les communiqués venus de la direction du Coq sportif déjà mettant en garde la Fecafoot qui s’exposait à des poursuites judiciaires mais également le nouvel équipementier. Aujourd’hui ou la Fecafoot et One All Sport travaillent sur la tunique qu’aborera les lions au Qatar, les manoeuvre du Coq sportif qui refuse de s’être fait plumer et éjecté par le nouvel homme fort de Tsinga rencontre à coup médiatique les plus hauts dignitaires de la république pour s’assurer leurs soutiens voire des pressions sur l’exécutif de Tsinga.

En effet le Président de la firme française Marc-Henri Beausire a été reçu en audience par le président de la république son excellence Paul BIya en compagnie de Yannick Noah l’ancien tennisman français et musicien par ailleurs actionnaire de la firme française. par la suite le premier ministre et le ministre des sports. Si dans la tradition et selon des sources officielles le franco-camerounais dit avoir rencontré les autorités pour la pérennisation de l’œuvre de son père le village Noah, et un projet sportif avec son fils, il en ressort clairement que la Fecafoot a été au centre des échanges. Pilule donc difficile à avaler pour la firme qui malgré la plainte déposée pour rupture abusive dans un tribunal français, s’évertue à faire du lobbying pour faire plier une Fecafoot qui a décidément tourné la page et a le regard tourné vers la coupe du monde. Là encore ou le chantier de la constitution de l’équipe fait encore couler beaucoup d’encre et de salive au sein de l’opinion nationale à un peu plus de 2 mois du coup d’envoi.

 

Related Articles

4 Commentaires

  1. cette histoire de FECAFOOT et de coq sportif prend déjà des propositions politique. prkoi le Coq sportif cherche tant a nuir la FECAFOOT. Bref on verra attendons de voir le dénouement. sinon bon article bravo.

  2. chaque jour avec vos histoires de FECAFOOT là. Le Ngambè a gagné on ne gère pas le reste. Le type de yannick Noah est français nous on ne le connais pas qu’il go joue son tennis en france

  3. ces entreprises qui continue de nous maintenir dans le joug colonial doivent être chassé de notre pays. je vois que les intérêts économiques en jeu surpasse déjà le cadre sportif. si on en crois le président les subventions que ine all sport donne est bien plus grande que celle du Coq sportif. y’a t’il déjà un verdict après la plainte déposée??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes