20.3 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Côte d’Ivoire : Plus de 300 enseignants sanctionnés pour fraudes aux examens scolaires

La mesure est tombée comme un couperet. Celle des sanctions infligées aux enseignants épinglés pour fraudes manifestes aux différentes sessions d’examens de fin d’année en Côte d’Ivoire.

À en croire une note d’information du ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, rendue publique ce 23 novembre 2022, ce sont 331 enseignants issus notamment du secteur privé de l’enseignement primaire et secondaire, qui ont été sanctionnés par la Ministre de tutelle, Mariatou Koné. «Il leur est reproché d’avoir fraudé ou commis des fautes professionnelles aux examens scolaires de la session 2022 », indique la note.

Les sanctions portent sur «l’interdiction de participation aux examens et concours pendant 3 à 5 ans, la suspension de l’autorisation d’enseigner durant 2 ans » .

Par ces sanctions, Mariatou Koné, à la tête dudit ministère depuis le 6 avril 2021, entend faire montre de sa détermination à redorer le blason de l’école ivoirienne. Dont l’image a été fortement ternie depuis des décennies par le mauvais comportement des acteurs du système éducatif.

Presque chaque année, aux différentes sessions des examens à grands tirages, ce sont plusieurs dizaines d’élèves et d’enseignants qui tombent dans le filet du système de surveillance mis en place par les autorités de l’Éducation nationale. À ce sujet, la ministre Mariétou Koné ne lésine pas sur les moyens. Car elle a institué, depuis sa nomination, un système de vidéosurveillance dans les salles d’examen. Histoire de traquer sans relâche et efficacement les candidats à la fraude.

 

Marcel Dezogno correspondant Côte d’Ivoire

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes