25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

LGBTQ : La FIFA refuse le deuxième maillot de la Belgique en coupe du monde au Qatar

Les joueurs et les supporters belges sont aux abois face à cette décision inattendue qui les tombe comme un coup de massue sur la tête alors que tout était paré pour que la fête soit belle pour tous du côté belge.

Peter Bossaert, Directeur Général de la fédération belge, fait savoir que la Fifa a choisi de ne pas valider le deuxième maillot de la Belgique pour la Coupe du monde au Qatar. Il est à noter que la tunique blanche, qui intègre des couleurs arc-en-ciel, a été développée en partenariat avec Adidas. Le mot “love” est écrit à l’intérieur du col.

La Fifa aurait demandé à ce que ces insignes soient retirés. Le maillot d’échauffement multicolore des Diables Rouges aurait aussi été frappé par cette sanction, tout comme le brassard “One Love” que le capitaine Eden Hazard souhaitait porter durant ce Mondial.

Selon certains observateurs, ces couleurs célèbrent les personnes LGBTQ. Il est à noter que ce sigle est utilisé pour qualifier les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles. Une pratique dont les qataris sont très opposés et prêt à tout arrêter en cas d’entêtement de l’introduction dans leur territoire à l’occasion de cet événement de cette catégorie de personnes ou de tout ce qui fait allusion à eux.

Un deuxième incident signalé après celui de l’avion allemand

On se souvient que le 14 novembre dernier, la sélection allemande a décollé pour le Qatar à bord d’un avion arborant un message en faveur de la diversité. En effet, le transporteur allemand a fait peindre le slogan « Diversity Wins » (« la diversité gagne ») ; ce qui est apparu comme une provocation pour le pays organisateur du Mondial critiqué depuis sa désignation (en 2010) par les défenseurs des droits humains et de l’environnement. Traditionnel et conservateur, le Qatar croit à la valeur intrinsèque de l’homme, loin des pratiques jugées « inhumaines ». Ce qui ne semble pas arranger certains pays à la culture dite « avancée ».

S’insurgeant contre l’intransigeance des qataris face aux « déviances » l’ex-capitaine de l’équipe d’Allemagne et directeur de l’Euro-2024, Philipp Lahm, a estimé que l’attribution de l’organisation du tournoi au Qatar a été « une erreur », dans un billet publié dans l’hebdomadaire « Die Zeit ».

« Les homosexuels sont toujours criminalisés, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes, la liberté de la presse et la liberté d’expression sont restreintes », a-t-il affirmé, en déclarant qu’il ne se rendrait pas sur place pour assister aux matchs.

Quel qu’en soit le type de non d’oiseau donné au Qatar, aucune déviance n’est admise et la FIFA veille au grain.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes