22.7 C
Yaoundé
vendredi, 21 juin 2024

Gabon – Présidentielles de 2023: Ali BONGO sur le chemin d’un troisième mandat

C’est clairement ce qui ressort de son discours prononcé le 23 Décembre dernier au stade de l’amitié de Libreville à l’Occasion de l’ouverture de 12è Congrès du Parti Démocratique Gabonais (PDG).

Alors que beaucoup de supputations persistent sur son état de santé et de son incapacité de plus en plus perceptible de diriger le Pays, le Président Gabonais Ali Bongo s’est présenté ce 23 Décembre 2022 au stade de l’amitié de Libreville lors de l’ouverture du 12è Congrès de son Parti, le Parti Démocratique Gabonais (PDG).

Dans son discours d’ouverture, le Président du Parti au pouvoir au Gabon a laissé transparaitre son désir de briguer un troisième mandat à la tête du pays.

« Sur le plan diplomatique, notre pays s’est imposé comme un acteur majeur, respecté, apprécié pour sa stabilité, sa fiabilité dans la lutte pour le climat. Le Gabon est considéré comme un pays moteur et en octobre dernier, le Gabon a une nouvelle fois présidé avec succès le Conseil de sécurité de l’ONU. La bataille de l’emploi que nous menons, l’amélioration de nos infrastructures, de la desserte en eau, ou encore le combat de l’égalité femmes/hommes. Ces succès, il faut les rappeler »,

a-t-il dit.

« Mais (je suis) loin de m’en contenter, car pour le Gabon, j’ai des ambitions encore plus grandes, de très hautes ambitions, les plus hautes ambitions. C’est pourquoi je compte sur vous, sur votre travail pour m’aider. Aider le Gabon à aller encore plus haut et encore plus loin », a aussi déclaré le chef de l’État gabonais.

Selon les textes du PDG, Ali Bongo est le candidat naturel du parti à l’élection présidentielle. La constitution révisée en 2017 a mis fin à la limitation des mandats présidentiels.
Une source interne confie que le congrès entraîne de fortes attentes et des frustrations chez certains laissés pour compte.

Arrivé au pouvoir au terme du scrutin présidentiel du 30 Août 2009, après le décès de son Père l’Ancien Président Omar Bongo Ondimba, Ali Bongo a été réélu de justesse en 2016, obtenant 49,8 % des voix contre 48,2 % pour son plus proche adversaire, l’ex-ministre Jean Ping. Des irrégularités commises dans le déroulement du scrutin avaient suscité toutefois le mécontentement, dont celui de manifestants qui avaient mis le feu à l’Assemblée nationale.
L’opposant, dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux en Février dernier, a appelé les institutions habilitées à déclarer la vacance de pouvoir au Gabon suite au mauvais état de santé du président Ali Bongo.

« C’est un leader en perte de vitesse qui tente d’exister médiatiquement », a riposté Jessye Ella Ekogha, porte-parole de la présidence gabonaise lors d’une conférence de presse. Son état de santé a été l’objet de plusieurs débats au sein de l’opinion publique gabonaise et même en dehors. Le Président gabonais a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) et avait été évacué au Maroc pour des soins.


Ni son état de santé, encore moins son Fils ne lui empêcheront pas de se représenter
Le Parti démocratique gabonais a tranché samedi. Ou en tout cas s’est positionné. Le « distingué camarade » Ali Bongo Ondimba a en effet été appelé à briguer un nouveau mandat. En Afrique, on le sait, ce genre d’appel est en réalité la première étape avant une investiture en bonne et due forme. Nul doute, donc, qu’Ali Bongo sera investi candidat dans les mois à venir. Le principal intéressé était d’ailleurs présent. Il a affirmé avoir « entendu le message et vos nombreux appels », qu’il a assimilé à « des témoignages de confiance ». Comme pour annoncer qu’il acceptait de rempiler, le président a assuré que ces « appels ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd ».

Autant dire qu’en 2023, il ne devrait y avoir aucune surprise. Face à une opposition habituée à perdre, Bongo devrait donc être réélu sans souci. D’ores et déjà, Bongo a été adoubé par les jeunes, par les femmes et par les cadres de son parti. La course vers 2023 a déjà débuté. Et Ali Bongo, que l’on disait dans un état de santé fragile, est sur les starting-blocks.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes