21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Cameroun-Revalorisation annoncée du Smig : De qui se moque – t – on ?

Pour apporter une réponse à la hausse des prix du Super et du Gasoil, le gouvernement envisage relever le salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) à 41 875F CFA.

La hausse des prix du Super (730F CFA) et du Gasoil (720F CFA) est effective depuis le 1er février 2023 au Cameroun. Une hausse ( aussi minime soit-elle) qui vient s’ajouter à la cherté de la vie déjà asphyxiante pour la plupart des Camerounais à revenu moyen.

Pour palier à cette double situation de hausse des prix des carburants et de la vie chère, le gouvernement annonce la revalorisation dans les prochains jours et après examen concerté avec les partenaires sociaux, du salaire minimum interprofessionnel garanti appelé Smig. Le gouvernement propose sa revalorisation à 41 875F CFA.

Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale

Une somme si elle est adoptée ne sera perçue que comme une goutte d’essence dans un réservoir vide, car selon certains usagers rencontrés dans la ville de Yaoundé ce 1er février 2023, la somme de 5605F CFA de plus qui s’ajoutera au smig actuel ( 36270F CFA) ” ne pourra même pas assurer la ration journalière d’une famille normalement constituée avec la hausse des produits alimentaires actuellement observable sur le marché “.

Certains syndicats ont proposé un Smig à 100.000F CFA pour non seulement supporter le coût de la vie mais aussi pour rivaliser avec celui des autres pays de la zone Cemac.

Le Smig camerounais, l’un des plus faibles en zone Cemac

Le Cameroun continue, en effet de payer le smig le plus bas au sein de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), juste devant la République Centrafricaine qui stagne à 36000F CFA. En effet, la Guinée Équatoriale tient la tête du peloton avec un smig de 128 000F CFA, suivi par le Congo avec 90 000F CFA, le Gabon à 80 000F CFA, et le Tchad à 60 000F CFA.

 

                          Evolution du SMIG dans les pays de la CEMAC

Comment expliquer cette cette situation somme toute renversante et qui tranche avec son statut de géant économique de la sous région avec un tissu industriel réputé diversifié, un PIB de 45 milliards de dollars en 2021 soit sensiblement 25000 milliards de FCFA, très loin devant celui de la Guinée Équatoriale (13 milliards de dollars en 2021), le Congo ( 10 milliards de dollars en 2021), le Gabon (18,29 milliards de dollars en 2021) et le Tchad (13 milliards de dollars en 2021).

La proposition des associations syndicales de relever le Smig à 100 000F CFA pourrait être perçue comme une réelle volonté du gouvernement à répondre aux besoins réels des camerounais. Mais décidément le gouvernement ne veut pas l’entendre de cette oreille.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes