21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Parlement : Marcel Niat Njifenji et Cavaye Yéguié encore plus jeunes

Ces deux personnalités qui cumulent à elles seules près de 200 ans d’âge et membres titulaires du comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais ont été reconduits à la tête du Parlement (Sénat et Assemblée Nationale) au terme des élections organisées dans les deux chambres le 27 Mars dernier.

C’est un scénario qui était attendu sans véritable suspens dans les deux chambres du parlement camerounais. L’élection des présidents des deuxième et troisième institutions du pays après la présidence de la République n’aura réservé aucune réelle surprise tant les personnalités élues mieux réélues disposent d’un dénominateur commun, ils sont membres du Comité central du RDPC, parti au pouvoir qui a une majorité ‘’ étouffante ‘’ voire ‘’ obèse ‘’ au parlement camerounais.

Cavaye Yéguié Djibril
                Président de l’Assemblée Nationale

A l’Assemblée Nationale, Chambre basse du parlement, Cavayé Yéguié Djibril pouvait dormir tranquille et affronter ces élections à la tête de la chambre sans réelle crainte. Le natif de Maga dans le département du Mayo Sava région de l’extrême Nord maitrise plus que quiconque l’Assemblée Nationale du Cameroun. Aujourd’hui âgé de 83 ans bien sonnés, celui qui est Président de la Chambre Basse du Parlement depuis 1992 soit depuis 31 ans déjà est présenté comme incontournable dans la sphère politique au sein du RDPC.

La troisième personnalité du Cameroun derrière le Président du Sénat et le Président de la République est donc reconduit au perchoir de l’Assemblée au moins jusqu’en 2025, date des prochaines élections législatives dans notre pays. Il faut que cela soit clair, Cavayé Yéguié Djibril ne soit pas simple député après avoir été président de la Chambre pendant plus de trois décennies. Soit il rend définitivement l’écharpe en ne plus se présentant aux élections législatives, soit c’est la mort qui l’enlèvera de là. Juste un rappel, c’est en 1970 que ce digne fils de l’Extrême Nord entre dans l’Assemblée législative du Cameroun Oriental.

Trois ans plutard, il intègre l’Assemblée Nationale du Cameroun à la suite de la création du parti unitaire. C’est donc depuis 53 ans qu’il arbore l’écharpe. Peut-être pour dire qu’il n y’a pas plus que lui dans le Mayo Sava.

Marcel Niat Njifenji
                             Président du Sénat

Au Sénat, la Chambre Haute du Parlement, la réélection de Marcel Niat Njifenji au perchoir est diversement commentée et appréciée. Celui qui est désormais dans l’histoire comme le premier président du Sénat dans l’histoire politique du Cameroun regagne un siège qu’il occupe depuis le 08 Mai 2013 soit depuis 09 ans et 10 mois.

Toutes les interrogations des camerounais se trouvent dans ce choix renouvelé sur cet ingénieur en électricité âgé de 89 ans surtout au lendemain de la tenue des élections sénatoriales, troisièmes du genre depuis 2013 et auxquelles Marcel Niat Njifenji n’a pas pris part. Tout d’abord, il serait judicieux de préciser pour le rappeler que l’actuel président du Sénat fait partie de la cuvée des sénateurs nommés par le Président de la République tel que le lui autorise la constitution, rien de surprenant donc qu’il ne soit jamais face aux électeurs car son nom est toujours en pôle position sur la liste des 30 nommés.

Ensuite il faut préciser que la réélection de Marcel Niat obéit a un principe de fonctionnement de l’institution actuellement réunie en Session ordinaire et qui avait besoin d’un bureau. Marcel Niat Njifenji faisant partie de la législature, la deuxième de cette Chambre et qui achève son mandat, se devait de terminer ce qu’il a commencé. La grosse interrogation qui demeure est celle de savoir s’il sera encore nommé par le Président de la République dont le décret sur les 30 est attendu au plutard ce dimanche.

S’il est ré-nommé, il est clair qu’il reprendra les reines de la chambre Haute lors de la Session de plein droit prévu en Avril et qui va inaugurer l’ère de cette troisième législature du Sénat. Au cas contraire, il dira simplement au revoir et le visage de la deuxième personnalité du pays sera connu. En terme clairs, l’élection de Marcel Niat Njifenji le 27 Mars dernier à la tête du Sénat n’est que provisoire en attendant à la fois la nomination des 30 et l’ouverture de la troisième législature. C’est à suivre de très près

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes