22.8 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Lions Indomptables : Eto’o est-il malchanceux ?

Au lendemain de la double confrontation entre des Lions Indomptables face aux Supers Guerriers de la Namibie, où le Cameroun n’a dû se contenter que d’un point pris sur 06 possibles, durant les matchs comptant pour les journées éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023, et l’élimination des lions U23 par le Gabon au stade Amadou Ahidjo pour la Coupe d’Afrique de la catégorie prévue au Maroc en cette année 2023, l’on ne manque pas de s’interroger sur le nuage noir qui plane sur le football camerounais depuis l’arrivée de Samuel à la tête de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot).

C’est un bilan mitigé en terme de prestations des équipes nationales de football du Cameroun sur la scène internationale depuis de l’arrivée de Samuel Eto’o Fils à la tête de la fédération Camerounaise de Football, la Fécafoot en décembre 2021. Annoncé comme le ‘’ Messi ‘’, le sauveur, d’un mouvement sportif en pleine décadence et au moment où le football camerounais sombrait dans les abimes des tiroirs obscures, des réseaux mafieux et des querelles internes nées de la répartition gâteau, Samuel Eto’o Fils peine à retrouver le sourire à cause des prestations à demi-teinte des différentes sélections nationales toutes catégories confondues.

Samuel Eto’o Fils et Rigobert Song

Si les innovations apportées sur le plan local en vue d’améliorer le statut des footballeurs locaux et ce malgré des oppositions internes, du chantage et du rififi, ces innovations disions nous, semblent présager un avenir radieux pour le football camerounais, sur le plan internationale, la mayonnaise peine à prendre, les résultats ne suivent pas encore. Bien pire encore, le spectacle offert et les défaites enregistrées tendent à ramener l’image du Cameroun au plus profond du classement FIFA. Et la prestation mieux la défaite des Lions indomptables ”A” ce Mardi 28 Mars 2023 à Soweto en Afrique face à la Namibie en match retour de la 4è journée des éliminatoires de la CAN 2023 prévue en Côte d’Ivoire, semble confirmer la décrépitude du football camerounais.

Rigobert Song et One all sports : faut-il nourrir des regrets ?

Après la défaite du Cameroun ce 28 Mars face à la Namibie, les chances de participation du pays de Roger Milla à la prochaine coupe d’Afrique de Football sont plus que jamais compromises, il faudra beaucoup de chance accompagnées de miracles pour que Rigobert Song et ses poulains soient de la messe ivoirienne. La Théorie du danger est plus que jamais en danger. La décision presqu’unilatérale de Samuel Eto’o Fils de nommer Rigobert Song Bahanack à la tête de l’équipe nationale A au lendemain de la Coupe d’Afrique des Nations abritée par le Cameroun avait essuyé beaucoup de critiques mettant au goût du jour,  l’incompétence de l’ancien capitaine des lions indomptables que beaucoup ne voyaient pas à la hauteur de la tâche.

Rigobert Song, sélectionneur des Lions Indomptables

 

Cette incompétence est-elle dévoilée aujoud’hui ? En douze matches disputés sous l’ère Rigobert Song, c’est 3 victoires pour 4 nuls et 5 défaites. Le choix unilatéral, à tort ou à raison du nouvel équipementier des lions indomptables sous fond de litige avec l’ancien équipementier est-il aussi porteur de malchance ?

Tout compte fait, il y’a urgence, peut-être qu’il faut investir davantage dans le football jeune et les centres de formations, car en tout état de cause l’époque des générations spontanées venues de nulle part et remportant des titres sur le plan continental, cette époque-là semble révolue. Samuel Eto’o Fils est-il porteur de poisse ou le football camerounais dévoile juste son insuffisance ? il y’a matière à réflexion.
La Can qui part ? le Coach qui part….? just wait and see !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes