25.4 C
Yaoundé
mercredi, 12 juin 2024

Sérail: Le pouvoir jusqu’à la mort

Ils se recrutent dans toutes les grandes sphères de la machine dirigeante de l’Etat, ces hommes dont le record de longévité aux affaires frise le ridicule et qui ne sont pas prêts de lâcher la moindre opportunité. Volonté de celui qui les nomme ou obligation de continuer à tenir un système qui leur a tout donné ? Arrêt sur la deuxième et la troisième personnalité du pays, acteurs incontournables d’une alternance au sommet de l’État.

 

Marcel Niat Njifenji et Cavayé Yéguié Djibril sont à eux seuls l’image d’un système vieillissant ayant décidé de confisquer l’appareil de l’Etat. Le premier, Président du Sénat depuis 2013, date de l’avènement de cette institution au Cameroun, est âgé de 88 ans. Au physique mourant et constamment malade, Marcel Niat Njifenji est suivant l’ordre protocolaire, la deuxième personnalité du Pays et successeur constitutionnel intérimaire du Chef de l’Etat.

Marcel Niat Njifenji, président du Sénat

Nommé sénateur en 2013 par le président Paul Biya et alors âgé de 78 ans, le fils de la région de l’Ouest s’est vu propulsé à la tête de la Chambre Haute du Parlement pour ne plus en ressortir. Le cadet de deux ans du président Paul Biya est certainement récompensé pour ses ” bons et loyaux” services rendus à l’Etat. Avant sa nomination et son entrée au Sénat, Niat Njifenji observait une retraite paisible à Bagangté son village après avoir été tour à tour Directeur Général de la Société Nationale de l’Electricité (Sonel) pendant 27 ans, Ministre de l’Aménagement du Territoire pendant 7 mois, vice-ministre des Mines, Député pendant quelques mois et Maire de la commune de Bagangté pendant un mandat (2002-2007).

Reconduit à la tête du Sénat le 27 mars dernier avant sa nomination pour une troisième mandature comme sénateur de la région de l’Ouest, l’ingénieur en électricité devrait donc siéger dans la Chambre Haute du Parlement jusqu’en 2028. Il sera alors ( si Dieu lui accorde la vie ) âgé de 93 ans. Il est vu par plusieurs observateurs comme la clé majeure d’une alternance au sommet de l’État si une vacance venait à être constatée car c’est lui qui devra gérer les affaires de l’Etat et organiser l’élection présidentielle.

Cavayé Yéguié Djibril, président de l’Assemblée Nationale

Le deuxième est le non moins Président de l’Assemblée Nationale depuis 1992. Âgé de 83 ans, Cavayé Yéguié Djibril est le baron des députés encore en fonction dans l’histoire politique du Cameroun. Originaire de Mada dans le département du Mayo Sava région de l’Extrême Nord, l’ancien conseiller de jeunesse et d’animation est député depuis 1973.

Membre du bureau politique du Rassemblement Démocratique du Peuple camerounais (Rdpc) parti au pouvoir, Cavayé Yéguié Djibril connait plus que personne les chambres et anti chambres de l’Assemblée Nationale et est considéré comme une pièce incontestable et incontournable du sérail car contrôlant l’appareil législatif de l’État, chargé de voter des lois. Beaucoup le voient même comme le véritable numéro 2 du système. À l’annonce de la mise sur pied du Sénat, il avait même sollicité y entrer avec l’ambition d’occuper le siège du président.

Voilà deux figures, deux hommes, deux personnalités à l’âge très avancé, des personnes de troisième âge, visiblement achevées mais qui résistent à l’usure du temps, forcées ou non à accompagner jusqu’au bout leur champion, celui qui a fait d’eux des roitelets et qui détiennent à eux seuls les clés de la succession. L’on comprend peut-être pourquoi le maître en chef tient toujours à les voir en poste car leur rôle pourraient être déterminant dans le choix du futur Président de République.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes